En réponse à l’annulation des résultats des élections communales dans la commune rurale du Mandé:Les responsables de l’A.J.D.C.M exigent le retour de l’administration communale

La marche pacifique a commencé à l’entrée de Kanadjiguila pour s’achever dans l’enceinte de la mairie de la commune rurale du Mandé où une déclaration a été remise au secrétaire général de ladite mairie, M. Moumini Fofana. L’objectif de la marche pacifique était de dénoncer l’absence des autorités due à l’annulation des résultats des élections communales du 20 novembre 2016 par la section administrative de la Cour suprême dans son arrêt du 16 mars 2017.

La distance marchée fait 5km. La marche qui se voulait pacifique a lieu le mercredi 16 août 2017. Elle a mobilisé une foule nombreuse.

La situation qui prévaut dans la commune rurale du Mandé n’est plus un secret pour personne. Pour preuve la mairie est arrêtée.On ne travaille plus faute de maire. Depuis l’annulation des résultats des élections communales du 20 novembre 2016 par la section administrative de la Cour suprême dans son arrêt du 16 mars 2017, la commune est paralysée.

Les responsables de l’association des jeunes pour le développement de la commune du Mandé(AJDCM), sont montés au créneau.

Mahamadou Coulibaly, secrétaire général de ladite association, au nom des tous,exige le retour de l’administration communale dissoute sans délai.

Il a ajouté qu’ils ne veulent pas d’autorités intérimaires dans leur commune.

M. Coulibaly a ajouté qu’ils ne veulent pas d’un nouveau scrutin dans leur circonscription.

Alassane Keita

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here