Gouvernement AIM: Ces ministres qui nous donnent espoir !

Malgré la grande contestation que fait l’objet du régime IBK dans notre pays, certains ministres du gouvernement Abdoualye Idrissa Maiga font ce qu’ils peuvent pour redonner espoir à un peuple qui a perdu confiance au régime IBK. Le ministre de la santé le professeur Samba Sow, le ministre de l’environnement Mme Keita Aida M’BO, le ministre de l’industrie Mohamed Ali, des domaines et des affaires foncières Me Mohamed Ali Bathily et le ministre de l’économie numérique et de la communication Arouna Modibo Touré, font la fierté du gouvernement.

Ne pas reconnaitre le mérite de ces ministres relèvera de la mauvaise foie, malgré les difficultés de tous les jours, malgré une situation dont les Maliens sont loin de voir le bout du tunnel, ces ministres nous font croire à un lendemain meilleur. Quand un ministre de la République se rend nuitamment des les services relevant de son département pour toucher du doigt les réalités sur le terrain, cela ne peut être que salutaire. Le ministre de la santé et de l’hygiène publique le professeur Samba Sow s’est rendu aux hôpitaux pour se rendre compte de la situation dans ces lieux de travail. Resultat, il découvre des situations qui font que les malades ne sont pas dans de conditions dignes du Mali étant donné que d’après ces propres mots, l’Etat fait tout ce qui doit être fait pour l’amélioration du plateau sanitaire. Le ministre de la santé va plus loin, non seulement il a touché du doigt le principal problème et d’ores et déjà, la solution est déjà préconisée. Au Mali nous avons les équipements sanitaire les plus performants de la sous région, leur bonne utilisation permettra aux maliens d’être soigner et guéris sur place surtout avec l’AMO qui est aujourd’hui une référence sous régionale.

Ministre de l’industrie
Apres le ministre de la santé, son homologue de l’industrie force l’admiration, Mohamed Ali Ibrahim est l’un des meilleurs ministres du gouvernement du PM Idrissa Maiga, non seulement il maitrise son sujet, mais aussi il accompagne les industrielles maliens. Le ministre a visité l’ensemble des usines du Mali qui travaillent ou sont en construction et même ceux qui sont en projets de réalisation. Les rencontres entrent le ministre et les industrielles sont réguliers et au menu comment faire du Mali un pays industriel. Le ministre Ali Ibrahim initie des projets de réalisations et grâce à son courage et à son esprit créatif aujourd’hui notre pays attire de grande firme qui sont déjà très avancé pour construire des usines au Mali. Sa présence aux cotés des industrielles, son accompagnement et son soutien fait de lui un ministre qui donne espoir et surtout qui assure les investisseurs. Il est toujours sur le terrain, à l’écoute et aussi il travaille pour un Mali industriel.

Le ministre de l’environnement
Vu l’avancé du désert au Mali il était nécessaire et impérieux de mettre un ministre à la hauteur de la lutte contre le changement climatique, après son mari Nancoman Keita dont son passage a été très salué à ce département, son épouse Mme Keita Aida MBO est en train de faire de belles choses à la tête du ministère de l’environnement. La ministre de l’environnement a été empêchée par les agents des eaux et forets d’être dans certains forets pour ne pas connaitre la réalité du terrain, mais mal la connaitre et elle est descendue sur le terrain pour constater ce qui passe et la télévision a été témoin de cette visite. En plus dans le cercle de Dioila, le fleuve Bagoé a été visité par la même dame et dans le même esprit toucher du bout du doigt la réalité de l’environnement au Mali et entreprendre les mesures pour mettre fin à cette situation. La coupe abusive du bois de foret pour en faire le charbon est devenu la principale activité des maliens et cela sans règle et sans respecter les lois en la matière et avec la complicité des agents des eaux et forets véreux et cupide. Mme Keita Aida MBO a déjà relevé de ces responsabilités des gens mal intentionné qui sont complice de ce qui passe dans nos forets classés et dans nos pâturages. En plus de ces sanction elle est en train de réglementer certains laisser au niveau de la destruction de notre environnement grâce à ses multiples visites de terrain dans les lieux d’orpaillages et les mines à ciels ouvert et même les mines industrielles qui mènent des activités illégales, ils ont tous été rappeler par Mme le ministre de l’environnement. Grace à elle, nos forets reprennent de la verdure.

Ministre des domaines des affaires foncières et de l’habitat !
La bête noire des spéculateurs fonciers et des maires corrompus du Mali il s’agit bel et bien du ministre des domaines des affaires foncières et de l’habitat maitre Mohamed Ali Bathily. Le ministre a d’abord entrepris de mettre les gardes fous pour protéger les domaines familiales qui sont la cible des gens sans foi ni loi et cela a été compris et apprécier par tout le Mali. Non seulement le ministre Bathily dont ces actions ont été salvatrice pour la sauvegarde du patrimoine foncier du pays qui étaient menacé jusqu’à ces derniers retranchements. Il a été combattu par ces spéculateurs fonciers et face aux intransigeances du ministre et grâce à son courage il est parvenu à mettre de l’ordre au niveau du foncier rural en particulier. C’était inimaginable et impassable et cela qu’au Mali il y a des responsables qui font honneur à leurs statuts de ministre de la république.

Le ministre de la Communication et l’économie numérique
Nous avons vu brandir un chèque de 100 milliards de FCFA suite à la l’octroie de la 4G à la société Orange Mali suite à de nombreuses tractations et bien le ministre de la communication et de l’économique numérique a frappé un grand coup. Non seulement les caisses de l’Etat ont été renfloué ce qui donne de l’exogène à l’économie nationale. En plus de ce grand coup, le ministre Arouna Modibo Touré a revalorisé la carte de presse nationale et mis fin à la prolifération des radios et surtout le gouvernement à travers son ministère fait l’amélioration des conditions de vie et de travail des hommes de médias une priorité. Ce ministre est aujourd’hui l’un des meilleurs si non le meilleur ministre du gouvernement AIM par son travail, son courage et son abnégation à faire bouger les choses et surtout faire la communication une de ses priorités.
Leurs courages et leurs abnégations à un travail bien fait est à saluer et encourager, malgré une situation difficile du pays ils tiennent bon. Ce sont eux mais aussi des collaborateurs tapis dans l’ombre qui accomplissent leurs missions et avec le peu de moyen mis à leurs dispositions arrivent à donner satisfaction à tout un pays.

Diakaridia CAMARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here