NIDS-DE-POULE sur les routes : Le casse-tête chinois des usagers

La saison des pluies est le temps de l’apparition des nids-de-poule causes de beaucoup d’accidents. Dans un micro trottoir, l’avis de quelques citoyens est partagé.
Abdoulaye Maïga, un motocycliste :
“Il est difficile de circuler aujourd’hui en raison de la dégradation des routes. Surtout en cette période d’hivernage, quand il pleut nos goudrons sont remplis d’eau. Même le fait de circuler devient un problème après la pluie et cela peut provoquer des accidents. Or les autorités se disent déterminées à lutter contre les accidents de la circulation. La question que l’on peut poser est de savoir à quoi servent nos maires alors qu’ils ont été élus pour jouer un bon rôle”.
Nouhoum Diakité un usager :
“Nos routes se dégradent constamment comme si l’argent qu’on paie pour nos impôts n’avait aucune valeur dans le fonctionnement de l’Etat. Nous invitons les autorités à faire un tour dans tous les communes de Bamako et souhaitons également qu’ils prennent des mesures pour assurer l’entretien de ces routes”.
Moussa Balla Diarra :
“Pendant l’hivernage, à cause des nids-de-poule le fait de circuler sur les routes est un calvaire pour nous. Les rues ainsi que les routes principales et secondaires sont dans un état de dégradation avancée. Certes, le ministère des Transports a fait un effort pour résoudre cela, mais il nous semble que cela est insuffisant car de la Commune I à la Commune VI, tout le monde se plaint de la situation”.
Oumar Guindo :
“Nous demandons à Amy Kane (le gouverneur du district, Ndlr) de faire un tour dans les six communes du district, elle se rendra compte qu’il est important de voir nos routes que de faire ce qu’elle fait. Le plus urgent aujourd’hui est de refaire nos routes”.
Adam Diallo
Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here