Lutte contre la traite des personnes et des pratiques assimilées: Le ministre Mamadou I. Konaté dote les acteurs de moyens

Dans le cadre de la lutte contre la traite des personnes et les pratiques assimilées, le ministre de la justice, Garde des Sceaux, Me Mamadou Ismaël Konaté, a offert des matériels adéquats pour accomplir cette mission aux parquets généraux de Bamako, de Kayes et de Mopti, aux directions générales de la police et de la gendarmerie, le vendredi 18 août dernier, dans les locaux de son département.
Les matériels, composés essentiellement de mobiliers de bureaux, d’un véhicule, de deux motos Djakarta, 10 ordinateurs, 10 réfrigérateurs et des textes de lois relatives à la lutte contre la traite des personnes et les pratiques assimilées, ont été remis par le ministre de tutelle, au comité national de coordination de la lutte contre ce fléau. Le coût d’acquisition de ces matériels est estimé à 104.965.000 FCFA.

Remettant les matériels, le ministre a exhorté les bénéficiaires à l’effort et à plus d’action.

« Je veux des résultats, rien que des résultats », a-t-il souligné. Avant d’inviter les acteurs à faire des constats et de déférer le PV devant le juge.

Selon lui, il est temps de prendre conscience, car le phénomène de la lutte contre la traite des personnes et pratiques assimilées, n’est pas social au Mali.
Pour lutter efficacement contre la traite des personnes et pratiques assimilées au Mali, le département de la justice entend mettre à la disposition de ses structures des moyens matériels et logistiques permettant de mener à bien leur mission.

Aussi, précise-t-il, une dotation budgétaire de 200 millions FCFA a été mise à la disposition du Comité national de coordination de la lutte contre la traite des personnes et les pratiques assimilées au titre de l’année 2017.

Rappelons que des activités de formation, de sensibilisation et de renforcement des capacités, avaient été organisées à l’intention des acteurs luttant contre la traite, en l’occurrence les magistrats, les officiers et agents de la police judiciaire, les travailleurs sociaux, les inspecteurs du travail et les organisations de la société civile.

La remise de ces matériels, selon le ministre, vise à renforcer les capacités opérationnelles des juridictions et services dans une lutte efficace contre la traite des personnes et les pratiques assimilées à travers le Mali.

Pour permettre au Mali de se conformer aux normes internationales requises en matière de lutte contre ces fléaux, le ministre a invité les acteurs à poursuivre la lutte et enquêter sur tous les cas de traite des personnes et pratiques assimilées.
« J’ai donné tout ce que j’ai pour que vous me les payez en action », a fait savoir aux bénéficiaires, en conclusion, le ministre Garde des Sceaux, Mamadou Ismaël Konaté.

Ousmane MORBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here