Mairie de Médina Coura en commune II : Le million de la discorde

Rien ne va plus entre la maire déléguée de Médina Coura madame Gogo Kaba Diakité et l’association An bè an ka sigida fè du même quartier. A l’origine une somme de un million que l’élue aurait pris auprès de l’honorable Hadi Niangadou au nom d’une association dont les membres ne sont pas au courant
Il se trouve que ceux dont les sous ont été négociés ne sont pas de l’association en question. Notre maire du jour a trouvé l’astuce de dire à l’honorable Niangadou que les jeunes veulent le rencontrer et aux jeunes que c’est l’honorable qui souhaite les rencontrer. A la rencontre, Mme Gogo Kaba Diakité a signalé que ce sont les jeunes soucieux du développement de la commune qui sont venus rencontrer Hadi pour voir l’avenir du quartier ensemble. Mieux, elle a signalé que ce sont les mêmes jeunes qui se sont battus pendant les problèmes des ordures ménagères qui sévissaient derrière l’école fondamentale Mamadou Diarra N2 et le CFP pendant un moment.
Hadi Niangadou qui semble être inquiet au développement de la commune et attentif aux propos des jeunes n’a pas eu autre choix que de promettre la modique somme de 1 million pour les jeunes. Il a aussi prodigué des sages conseils à la jeunesse. Mais ce que Hadi ignorait, c’est que ce n’était pas les membres de l’association an b’an ka sigida fè qui le faisaient face, car ni le président Ibrahima Sidibé, encore moins le Secrétaire général Aboubacar Eros Sissoko n’étaient au courant de cette rencontre concoctée par la maire Gogo Kaba Diakité. Donc, tout porte à croire que c’était un coup orchestré par la maire du quartier
Comme par miracle, la puce a été mise à l’oreille de ceux qui devraient être les vrais bénéficiaires des sous de l’honorable Niangadou. Il s’agit de l’association An bè an ka sigida fè, qui a aussi convoqué une assemblée générale de clarification, le dimanche sur l’affaire. Il ressort de cette rencontre que c’est madame le maire qui aurait empoché cette somme à la place des vrais bénéficiaires. Elle aurait même avoué les faits auprès du président de l’association. Va-t-elle rembourser les sous ? On ne saura le dire, mais l’association compte tirer l’affaire au clair. Elle, (l’association) est même dépassée par le comportement de la maire qui est du même parti que le député lui-même. Aujourd’hui, la tension est vive au sein de ce quartier à cause de million.
Affaire à suivre !
K

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here