Actu sport : Afrobasket 2017, Arsenal, Barcelone, Messi

Afrobasket 2017
La 25ème édition du championnat d’Afrique des nations de basketball dames dénommé FIBA a commencéle vendredi 18 août 2017 à Bamako, la capitale du Mali. Elle finira le 28 août.
Durant 10 jours, Bamako sera la capitale du basketball féminin Africain. Pour cette grande messe du basketball africain, douze sélections nationales réparties en deux groupes de six poules vont rivaliser d'ardeur en vue de remporter le trophée.
Le Sénégal qui est logé dans la poule B défendra son titre en compagnie du Nigeria, de l’Egypte, de la Guinée, de la République Démocratique du Congo et le Mozambique. Dans la poule B on retrouve la Côte d’Ivoire le pays hôte Mali, le Cameroun, la Centrafrique, de la Tunisie et l’Angola.
Le match d’ouverture à opposer le Sénégal, tenant du titre, à la Guinée. Le Sénégal reste la nation la plus titrée de cette compétition avec à son actif 12 trophées. Il est suivi de la RD Congo qui en totalise trois. L’Egypte est le vainqueur de la toute première édition de 1966 organisée par la Guinée.
Reportage d’Amedine Sy à Bamako pour VOA Afrique

Attentat de Barcelone : le monde du sport exprime ses condoléances
Une fourgonnette a percuté plusieurs dizaines de personnes sur la Rambla, jeudi, à Barcelone, l’artère la plus touristique de la ville. L’attentat a fait au moins 13 morts et plus de 80 blessés, selon un dernier bilan. Le monde du sport a exprimé ses condoléances à la cité catalane.
Le quintuple Ballon d’Or du FC Barcelone, Lionel Messi, a rendu hommage à sa façon aux victimes sur Instagram. « Je présente mes condoléances et apporte tout mon soutien à toutes les familles et amis des victimes du terrible attentat dans notre bien-aimée Barcelone, tout en exprimant mon rejet total par rapport à quelconque acte de violence. Nous ne nous rendrons pas, nous sommes beaucoup plus nombreux, nous qui voulons vivre dans un monde de paix, sans haine et où le respect et la tolérance sont les bases du vivre-ensemble. », a-t-il écrit.
Sur Twitter, Piqué a réagi en catalan : « Plus que jamais ensemble contre cette attaque sur notre ville. Tout mon soutien aux personnes touchées dans cette barbarie ».
Andrès Iniesta a lui aussi fait part de son indignation sur les réseaux sociaux. Tout comme les Français du Barça, Samuel Umtiti et Lucas Digne.
Neymar, qui vient de quitter la cité catalane, a lui aussi eu une pensée pour la ville où il a passé quatre ans. “Que Dieu réconforte toutes les familles”, a posté le Brésilien sur son compte Twitter, accompagné d’une photo sombre en noir et blanc de la Sagrada Familia, avec le message “Pray for Barcelona”
Les rivalités sont heureusement mis de côté lorsque les drames surviennent. Le Real Madrid et de nombreux joueurs de la Maison Blanche ont exprimé leurs condoléances suite au drame.
“Consterné par les informations en provenance de Barcelone. Tout mon soutien et ma solidarité aux familles et aux amis des victimes”, a écrit Cristinao Ronaldo sur son compte Twitter.
Le coeur brisé, Sergio Ramos a publié : « Non au terrorisme. Non à la dictature de la peur. »
Karim Benzema a, lui aussi, exprimé son chagrin : « Ma solidarité et mon soutien aux familles des victimes de l’attentat de Barcelone. Mon coeur est avec vous ».
Rafael Nadal a déclaré être « détruit » par l’attenant et exprimé tout son soutien aux familles endeuillées et à la ville.
sports.yahoo.com

Messi voudrait faire venir Di Maria au Barça
MERCATO – Le FC Barcelone recherche toujours activement le remplaçant de Neymar et Lionel Messi n’a pas hésité à soumettre une idée à ses dirigeants.
Devant la complexité des dossiers Coutinho (Liverpool) et Dembélé (Dortmund), le FC Barcelone pourrait se tourner vers le Paris Saint-Germain pour trouver le successeur de Neymar. En effet, selon L’Equipe, Lionel Messi tenterait de convaincre ses dirigeants de recruter son compatriote argentin, Angel Di Maria. Pour avancer dans son mercato afin de concrétiser les pistes Fabinho (Monaco) et Kylian Mbappé (Monaco), le PSG doit dégraisser.
Après les départ de Jean-Kevin Augustin (16 M€, Leipzig), Youssouf Sabaly (4 M€, Bordeaux), Blaise Matuidi (20 M€, Juventus), Salvatore Sirigu (Torino), Jesé (Prêt, Stoke City), Jean-Christophe Bahebeck (Prêt, Utrecht) et Jonathan Ikoné (Prêt, Montpellier), Paris espère encore se séparer de Serge Aurier, Hatem Ben Arfa et Grzegorz Krychowiak mais pourrait également se résoudre à vendre Lucas ou Angel Di Maria. L’intérêt du Barça pour l’Argentin est donc une aubaine pour le club parisien.
Devant la complexité des dossiers Coutinho (Liverpool) et Dembélé (Dortmund), le FC Barcelone pourrait se tourner vers le Paris Saint-Germain pour trouver le successeur de Neymar. En effet, selon L’Equipe, Lionel Messi tenterait de convaincre ses dirigeants de recruter son compatriote argentin, Angel Di Maria. Pour avancer dans son mercato afin de concrétiser les pistes Fabinho (Monaco) et Kylian Mbappé (Monaco), le PSG doit dégraisser.
Après les départ de Jean-Kevin Augustin (16 M€, Leipzig), Youssouf Sabaly (4 M€, Bordeaux), Blaise Matuidi (20 M€, Juventus), Salvatore Sirigu (Torino), Jesé (Prêt, Stoke City), Jean-Christophe Bahebeck (Prêt, Utrecht) et Jonathan Ikoné (Prêt, Montpellier), Paris espère encore se séparer de Serge Aurier, Hatem Ben Arfa et Grzegorz Krychowiak mais pourrait également se résoudre à vendre Lucas ou Angel Di Maria. L’intérêt du Barça pour l’Argentin est donc une aubaine pour le club parisien.
sports.yahoo.com

Un milliardaire africain veut s’offrir Arsenal… et virer Wenger
Un homme d’affaires Nigérian, le plus riche du continent, a annoncé vouloir racheté le club londonien “d’ici trois ans”. Sa première mesure ? Se séparer d’Arsène Wenger.
Dans le duel des antis et pro-Wenger, le Nigérian Aliko Dangote a choisi son camp. L’homme le plus riche d’Afrique, avec une fortune évaluée à 11,1 milliards de dollars selon Forbes, envisage de racheter Arsenal lorsque sa raffinerie de pétrole à 11 milliards qu’il construit à Lagos, la capitale économique du Nigéria, sera terminée. Soit dans trois ans au plus tard.
“Si je deviens propriétaire d’Arsenal, la première chose que je ferai c’est de changer le manager. Il a fait un excellent travail, mais je pense que quelqu’un d’autre devrait avoir le droit de tenter sa chance”, a prévenu le Nigérian, supporter d’Arsenal depuis les années 80, dans une interview accordée à Bloomberg. “S’ils ont une bonne offre, je suis sûr qu’ils accepteront de vendre. Quelqu’un leur fera une offre qu’ils considéreront sérieusement. Et quand nous aurons terminé la raffinerie, je pense que nous serons en position de faire cela”, ajoute le businessman.
L’actionnaire majoritaire d’Arsenal, l’Américain Stan Kroenke, détient près de 67% du club et n’a pas exprimé son intention de vendre le club.
sports.yahoo.com

À Madrid, on ne change pas (trop) une équipe qui gagne
TOUR D’EUROPE DES CLUBS – Le Real Madrid remet en jeu ses couronnes. S’il sera difficile de faire mieux, Zidane et ses hommes comptent bien montrer à quels points ils sont de grands champions en marquant encore un peu plus leur époque. Et ils en ont les moyens.
Un mercato d’ajustements pour préparer l’avenir

Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Le tenant de la Liga et de la Ligue des Champions s’est contenté de se délester de quelques éléments superflus (Pepe au Besiktas, Coentrao au Sporting Portugal, Danilo à Manchester City, Mariano Diaz à Lyon, James Rodriguez en prêt payant au Bayern, Enzo Zidane à Alavés) ou à haute valeur ajoutée (Alvaro Morata à Chelsea contre 80 millions d’euros). En échange, un calme inhabituel pour les Merengues sur le marché des transferts, avec seulement Théo Hernandez (Atlético de Madrid) et le très prometteur Dani Ceballos (Bétis Séville) en nouvelles têtes, mis à part les divers retours de prêt. Car Zidane, avec Marco Asensio, Lucas Vazquez ou Isco, avance un banc aussi fourni qu’efficace à l’heure de relever les multiples défis qui se présentent à lui. Preuve en est avec Asensio, étincelant en Supercoupes d’Europe et d’Espagne. Ou encore Isco et sa clause de départ fixée à 700 millions d’euros…
Du 4-3-3 au 4-4-2 ?
Isco, justement. Le joyau de la Maison Blanche offre de nouvelles options de jeu à Zinedine Zidane. Si le coach français repart a priori avec la même équipe-type disposée en 4-3-3, Isco peut apporter des variations dans le jeu offensif depuis une position plus centrale. Et le Real n’est pas moins efficace avec l’Espagnol à la pointe d’un milieu en losange dans un 4-4-2, ainsi les victoires contre Manchester United (2-1) et au Camp Nou contre le Barca (1-3) pour lancer la saison officielle. Devant lui, le secteur offensif est bien fourni (Cristiano Ronaldo, Gareth Bale, Karim Benzema, Lucas Vazquez, Marco Asensio…) et adaptable à tous les systèmes de jeu. Derrière, rien ne change avec Keylor Navas au but, le Français Raphaël Varane, le capitaine Sergio Ramos et les latéraux Marcelo et Dani Carvajal. Enfin, au milieu, si Toni Kroos et Luka Modric sont indéboulonnables, l’excellent Casemiro devra faire face à la concurrence du non moins bon Mateo Kovacic.
L’équipe-type possible : Navas – Marcelo, Varane, Ramos, Carvajal – Casemiro (Kovacic), Kroos, Modric – Isco (Bale), Cristiano Ronaldo, Karim Benzema
Mercato : Gareth Bale en facteur X ?
Le Gallois, plus gros transfert de l’histoire du Real Madrid, peine à convaincre dans la durée. Il se murmure que les dirigeants aimeraient envoyer Bale à Manchester United et ainsi libérer une place pour Kylian Mbappé. Mais Zidane ne serait pas chaud pour chambouler un équilibre patiemment construit, et souvent gagnant, au sein de son effectif. En revanche, une doublure à Dani Carvajal est toujours recherchée. Et le nom de Thomas Meunier circule dans les arcanes de la Maison Blanche. À moins que la doublure visée réponde du nom de Serge Aurier ? Réponse dans moins de quinze jours. Le temps pour le Real de gagner encore quelques matchs.
sports.yahoo.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here