Afrobasket féminin Bamako 2017 : Le Mali doit impérativement battre la Centrafrique ce mardi pour bien se positionner

En trois sorties, les aigles dames ont glané deux victoires et une défaite pour le compte du 25e championnat d’Afrique de Basketball féminin. En première journée, le Mali a écrasé la Tunisie par le score de 86 à 48, avant d’être défait à la deuxième journée par les Angolaises par 59 à 68. Pour le compte de la troisième journée, le dimanche 20 août dernier, devant son public, les aigles dames ont terrassé les Ivoiriennes par 61 à 39. La quatrième journée de la compétition se joue ce mardi 22 août 2017 dans la salle Salamatou Maïga du Palais des Sports d’Hamdallaye ACI 2000 de Bamako. Le Mali sera face à la Centrafrique à partir de 18h30 minutes.

L’équipe malienne doit impérativement cartonner la Centrafrique, qui est considérée comme le maillon faible de la poule A. Pour preuve, les centrafricaines ont été dominées de bout en bout par les Camerounaises le dimanche passé par le score de 94 à 42. Le Mali doit faire autant voir même plus pour ne pas tomber sur une grosse pointure de l’autre poule (B) comme le Sénégal, le Nigéria ou la RD Congo. Pour cela, l’entraineur du Mali, Sylvain Lautier doit impérativement corriger certaines lacunes à ce stade du tournoi. Les pertes de balle facile voire même incompréhensible, la maladresse devant le panier. Au sein de l’équipe, il n’y a pas une «tri pointeuse, chute à trois points» confirmée.

A part, quelques tentatives de la capitaine Meïya Tirera, Touty Gandega ou Nassira Traoré qui est très vivace. Par ailleurs, la tâche de Astan Dabo (2 m 02), intérieure de l’équipe, doit être bien définie par l’entraineur Sylvain Lautier. Car durant les trois matchs disputés, l’équipe malienne a peu profité de sa longue taille. Malgré la «vieillesse» de l’équipe malienne, il y a des joueuses de valeur au sein du groupe. C’est le coach malien, le Français Silvain Lautier qui doit bien travailler son groupe pour éviter le doute s’installer dans le camp des maliens. L’équipe malienne peut aller en finale et pourquoi pas remporter le trophée, pour cela, elle doit batailler dure pour arriver à ce résultat.

Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here