Afrobasket féminin Mali 2017 : C’est parti pour dix jours de compétition

La 25ème édition de l’Afrobasket féminin a ouvert ses portes le vendredi 18 août 2017 au Palais des sports Salamatou Maïga d’Hamdallaye ACI 2000 de Bamako. La cérémonie d’ouverture était présidée par le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga en présence des membres du gouvernement, de notre compatriote Hamane Niang de la FIBA (Fédération internationale de Basketball) Afrique et des fans de la balle au panier. L’équipe malienne a fait une bonne entrée en compétition en battant son adversaire du jour, la Tunisie, par le score sans appel de 86 à 48.

Après la présentation des 12 équipes en compétition et le défilé des jeunes filles et garçons, le président de la commission nationale d’organisation de l’Afrobasket féminin, Amadou Diarra Yalcouyé a souhaité la mobilisation des uns et des autres pour rehausser l’image de la compétition. Il sera suivi par notre compatriote Hamane Niang de la FIBA (Fédération internationale de Basketball) Afrique qui n’a pas manqué d’adresser des mots aimables aux publics sportifs. Quant au ministre des sports, Housseyni Amion Guindo, il a fait savoir que de 2013 à nos jours, le Mali a remporté 7 coupes d’Afrique dans les catégories des jeunes, en fille et garçon, dont la médaille d’or au jeux Africains de Brazzaville, catégories “cadette” et “junior” pendant la même période. « Nos équipes nationales de basketball ont même battu certaines nations européennes et sud-américaines dans ces compétitions mondiales comme l’Italie, le Portugal et le Brésil. Ces résultats sportifs honorent le Mali. Ces performances sportives de notre jeunesse prouvent à suffisance que le Mali est débout et qu’il rayonne en Afrique et dans le monde, de par son sport, de par son basketball. Au niveau national, ces victoires de notre jeunesse doivent consolider l’unité nationale ainsi que le vivre ensemble. Dans les catégories des jeunes, le basketball malien est incontestablement le refuge de la suprématie de notre pays sur le plan continental », a déclaré le ministre. Selon lui, Bamako sera, pendant une semaine, la capitale du basketball africain. « Douze pays africains, le Cameroun, la Centrafrique, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, l’Angola, le Sénégal, le Nigéria, l’Egypte, la Guinée, la République Démocratique du Congo, le Mozambique et le Mali iront à la conquête du trophée continental 2017 », a-t-il dit. Enfin, il a remercié la Fédération malienne de basketball, présidée par Me Jean Claude Sidibé pour le travail technique remarquable effectué et pour les résultats satisfaisants enregistrés ces dernières années. Quant au premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga qui présidait la cérémonie inaugurale de l’Afrobasket féminin, il a donné le coup d’envoi officiel de la compétition continentale.

Pour leur tout premier match de la compétition, les joueuses maliennes n’ont pas fait de cadeau à leur adversaire du jour, l’équipe tunisienne. Les joueuses du coach, Silvain lautier ont dominé de bout en bout. Elles ont remporté tous les quatre quart de temps. 21-17 au premier quart de temps, 41-29 au deuxième, 65 à 39 au troisième de quart de temps et 86 à 48 à la fin du temps réglementaire. L’entraineur Silvain lautier tout comme ses joueuses ont exprimé leur satisfaction pour cette victoire. Selon l’une des arrières de l’équipe malienne, Nassira Traoré, c’est le « sérieux » dans le jeu qui les ont permis de gagner leur premier match de la compétition continentale.

Aguibou Sogodogo


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here