Compagnie Malienne pour le Développement des textiles : Espoir et motivation sont au rendez-vous

Les responsables de la Compagnie malienne pour le développement des textiles tablent sur 725 000 Tonnes pour la campagne 2017-2018. Ce qui peut être considéré comme un record. Alors que la saison des pluies bat son plein, il y a des raisons

La CMDT, on le dit souvent, occupe une place essentielle dans le développement socio-économique du pays. Considérée comme un des poumons de l’économie nationale, la compagnie malienne pour le développement des textiles, constitue, à elle seule, le fer de relance du développement du pays. Grande pourvoyeuse d’emplois, la compagnie consolide les liens sociaux et culturels. Quand la CMDT va tout va, dit-on.

Pour le chef de l’Etat, le président « IBK » l’agriculture représente la porte de sortie vers le développement et l’autosuffisance alimentaire. En octroyant près de 15% du budget national au secteur de l’agriculture, les autorités politiques ne veulent ménager aucun effort afin d’atteindre les objectifs.

Les responsables de la CMDT regardent également dans la même direction. Tout est mis en œuvre pour que les résultats soient à hauteur des attentes. Les perspectives pour la campagne 2017-2018 ont été placées à 725 000 tonnes de coton. De quoi placer la barre très haute. Mais, à cœur vaillant, rien d’impossible. Ces prévisions pourraient même être déplacées si on en croit la direction de la compagnie qui multiplie les interventions auprès des producteurs et des encadreurs afin de pouvoir garder le cap. Le travaille se situe surtout au niveau de la surveillance phytosanitaire et à l’état des champs. Le rythme pluviométrique a été jugé bon. Les champs fleurissent d’espérance. De quoi satisfaire responsables, encadreurs et paysans qui voient un lendemain meilleur.

Cependant, la CMDT doit travailler à rendre performant son outil industriel afin de pouvoir satisfaire à toutes les attentes. Des projets sont en cours de réalisation dans ce sens notamment l’usine de Kadiolo, celle de Kimparana dont les travaux avancent avec satisfaction, selon les responsables de la CMDT.

Une fois ces usines seront opérationnelles, la CMDT pourrait alors accroitre sa capacité de production et de transformation.

Le Pr Baba Berthé et son équipe qui gardent à l’esprit cette volonté du chef de l’Etat de faire du secteur agricole le pivot du développement économique et social du Mali, sont à pied d’œuvre afin de  concrétiser les promesses faites par le président « IBK ». Tout porte à croire que les espoirs ne seront pas déçus.

Tièmoko Traoré

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here