Mopti : Environ 1,7 million de Mild pour bouter le paludisme

Pour inverser le taux de prévalence de 59,7 % de paludisme dans la région de Mopti contre une moyenne nationale de 35,7 %,  le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, avec l’appui financier du Fonds mondial de lutte le tuberculose, le paludisme et le VIH, a lancé officiellement-ce jeudi 10 août 2017-à Mopti la campagne de distribution gratuite d’environ 1,7 million de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action (Mild) d’un coût estimé à plus de 4 milliards de F CFA.

Avec un taux de prévalence de 59,7 % de paludisme, la région de Mopti abrite du 10 au 14 août une campagne de distribution gratuite de Mild. Fruit de la bonne collaboration entre le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique et le Fonds mondial, cette campagne permettra la distribution d’environ 1,7 millions de moustiquaires pour éradiquer le paludisme dans la Venise malienne.

La cérémonie de lancement de cette campagne était présidée par le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba O. Sow. Il était accompagné du gouverneur de la région de Mopti, du maire de la ville de Mopti, du représentant du PSI-Mali et des notabilités de la ville de Mopti.

Pour inverser la prévalence très élevée du paludisme dans la région de Mopti, il est prévu une synergie d’actions, a informé le ministre Pr. Samba O. Sow. En plus de la distribution de 1,7 million de Mild, il faut ajouter la pulvérisation intra domiciliaire (qui a débuté le 24 juillet 2017 dans la région, cette opération concerne 53 aires de santé dans 4 districts sanitaires) sans oublier la campagne de chimio-prévention du paludisme chez les enfants de 3 à 59 mois avec la Sulfadoxine-pyriméthamine et l’Amodiaquine également lancé à Ségou par le ministre Sow.

“L’un des meilleurs moyens pour lutter efficacement contre le paludisme est de dormir sous moustiquaire imprégnée à longue durée d’action”, a conseillé le Pr. Samba O. Sow. Selon lui, les études scientifiques ont montré que lorsque 80 % de la population utilisent les Mild, cela permet de réduire de 50 % le nombre d’épisodes de paludisme dans la population  et  de 10 % par an le nombre de décès chez les enfants de moins de 5 ans.

 

L’opération, qui cible près de 3,6 millions de personnes dans la région de Mopti, va coûter environ 4,3 milliards de F CFA. Elle mobilise 4280 agents de dénombrement, 1914 agents distributeurs, 370 superviseurs de proximité, 32 superviseurs locaux et 16 superviseurs du niveau central. Pour la sensibilisation et l’information, 2689 mobilisateurs sociaux et 38 radios de proximité sont à pied-œuvre pour le succès de cette campagne.

Le ministre Sow a insisté sur la distribution correcte de cette donation et invité les populations à l’utilisation à bon escient des moustiquaires offertes à eux par le Fonds mondial. Il a remercié les autorités administratives et coutumières, les équipes socio- sanitaires, le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) et PSI pour la bonne organisation de cette opération sans oublier le donateur, le Fonds mondial.

Le représentant de PSI, M. Alex. K. Brown, représentant le Fonds mondial, s’est réjoui de prendre part au lancement de cette campagne. Il s’est penché sur les axes stratégiques du Fonds mondial dans le monde et en particulier au Mali, qui visent l’éradication des épidémies ; à savoir : le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme en partenariat avec le gouvernement, la société civile, etc.

A l’en croire, le Fonds mondial investit près de 4 milliards de dollars US par an pour l’appui  de programmes menés par des spécialistes locaux dans plus de 40 pays. Il a salué les efforts consentis par le directeur du PNLP, Diakaridia Koné, le directeur national de la santé et les agents de l’ONG-PSI, présente au Mali depuis 2002 dans la lutte contre les épidémies susmentionnées.

M. Brown a réitéré l’engagement du Fonds mondial auprès du gouvernement à travers le ministère de la Santé dans la lutte contre l’éradication du paludisme, cause de la moitié des consultations médicales dans notre pays.

La cérémonie a noté la distribution des premières Mild par le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique. La prestation de l’orchestre du Kanaga et un sketch de sensibilisation et d’information d’une troupe théâtrale locale sur la campagne de distribution de Mild à Mopti ont été également fait partie des temps forts.

Ousmane Daou 

De retour à Mopti

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here