Rififi autour de la reconstruction du marché de Sabalibougou : L’espoir renait après les violentes oppositions

Le projet de rénovation du marché de Sabalibougou, en commune 5 du District de Bamako, est à l’origine de graves tensions entre les occupants du marché et les autorités communales. Sur place, on estime du côté des occupants que la mairie est dans la seule logique de céder les lieux à des plus nantis au détriment des débrouillards.

Pour donner la bonne information aux occupants, les 9 conseillers municipaux de Sabalibougou ont pris part à une assemblée générale d’information et de sensibilisation, le samedi 19 août, au Centre Karim Togola de Sabalibougou. La dite rencontre était présidée par Adama Konaté, 3ème adjoint au maire de la commune 5, en présence des autres conseillers et une centaine de commerçants, à majorité composée de femmes.

Pour le doyen des maires de la commune de 5 du District de Bamako, cette rencontre a pour but de donner la bonne information face aux intox de personnes mal intentionnées.

Le maire dira que le projet de rénovation du marché de Sabalibougou est porté par la mairie de la commune avec l’aide du gouvernement malien. Le financement a été acquis par la mairie et est estimé à plus de 5 milliards de nos francs dont 1 milliard de financement d’Etat et 500 millions à titre de contribution de la mairie de la commune 5. Les autres fonds ont été promis par les bailleurs de fonds a-t-il confié.

Le conférencier a demandé aux populations de comprendre que ce projet est faite pour elles, pour leur bien être. Il ajoute que contrairement aux fausses informations en cours, tous ceux qui ont été recensés seront recasés. Il a promis qu’aucune place ne sera donnée en bail.

Prenant la parole, le 3ème adjoint au maire de la commune 5, Adama Konaté, a fait une brève présentation du projet. Il dira que ce projet n’a aucun caractère politique. Qu’il est soutenu par l’Agence de Développement Régional et entre dans le cadre de la viabilisation de la ville de Bamako. Aussi, c’est un moyen pour l’Etat de faire de la commune 5 et 6, des communes dortoirs, administratives et commerciales de la capitale malienne, dira le 3ème adjoint au maire de la commune V.

Bref, les conférenciers ont été unanimes à reconnaitre que ce projet de refaire le marché vise à équilibrer le flux de population à Bamako en offrant les possibilités aux populations de la rive droite de disposer d’un marché aussi accessible et fournit que celui de la rive gauche.

Le projet de marché a été conçu de façon qu’il se classe parmi les plus valeureux de l’Afrique de l’Ouest. Il sera bâtit en 3 nouveaux, dont un aménagement sous-terrain. Magasins, poste de police, poste de sapeur-pompier, banque, centre de santé, tout y sera.

B. BOUARE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here