Dernière session de la 3e mandature du Parlement national des jeunes : L’hommage du Président de l’AN aux jeunes parlementaires

Trois ans d’apprentissage du travail parlementaire, les jeunes parlementaires du Mali s’apprêtent à se donner au revoir. Ils sont réunis depuis le mardi dernier à l’Assemblée nationale à l’occasion de la dernière session de la 3e mandature du Parlement national des jeunes. L’ouverture de cette session était présidée par le Président de l’Assemblée nationale du Mali, en présence de la présidente de la section malienne de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, Assory Aïcha Belco Maïga et du président de cette organisation, Amadou Sekou Fofana. A l’ouverture de cette rencontre, le Président de l’Assemblée nationale a rendu hommage aux parlementaires juniors, qui constituent, selon lui, « la crème de notre système éducatif, vous les futurs leaders et responsables de ce pays ». A l’en croire, « l’Organisation à laquelle vous appartenez est une école d’apprentissage de la vie parlementaire. Elle constitue aussi un cadre de brassage, d’échanges et de concertation entre les jeunes maliens que vous êtes, sans considération de sexe, de race, d’ethnie ou de conditions sociales. Le seul critère valable étant le mérite ». Selon lui, cette organisation les permettra de formuler des propositions concrètes et pertinentes aux adultes et aux autorités compétentes. « Le courage et la détermination que vous démontrez dans l’exercice de votre mission parlementaire devront demeurer constamment vos qualités d’hommes et de femmes dans votre vie de tous les jours », a-t-il déclaré. Il a rappelé qu’en application de la décision de création des PNJ par les Chefs d’Etats et de Gouvernement de la Francophonie, en septembre 1999 à Moncton, notre pays a connu sa première législature du Parlement National des Jeunes en 2009. « Convaincue que l’éducation et l’encadrement de la jeunesse constituent le levier de développement de tout pays, l’Assemblée Nationale, à travers sa section APF-Mali, s’est toujours battue pour maintenir ce flambeau. Les sessions du PNJ nous offrent d’ailleurs périodiquement l’opportunité de mesurer, ensemble, le chemin parcouru. Je puis vous assurer que les questions liées à la vie, à l’épanouissement et au devenir de la jeunesse malienne ont toujours été au cœur des préoccupations exprimées par les Députés », a-t-il conclu. Pour sa part , la présidente de la section malienne de l’APF a indiqué que le Parlement des jeunes du Mali constitue, un cadre propice d’échange sur des questions de jeunesse, notamment la formation, l’emploi, l’environnement et la santé. Signalons que l’ensemble des membres du Parlement national des jeunes du Mali sont admis au baccalauréat cette année. Cela toute la qualité des membres de cette mandature. Moussa Koné Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here