Les Banques bientôt en grève illimitée

Apres 72 heures de grève du 22 au 24 août dernier qui a été une réussite totale, la grève risque de se transformer en grève illimitée si les doléances du Syndicat National des Banques et Etablissements Financiers (SYNABEF) n’ont pas été satisfaites. Joint au téléphone par la rédaction, Hamadoun Bah, secrétaire administratif du SYNABEF, a fait savoir que la grève a été une réussite totale sur toute l’étendue du territoire national. Il a poursuivi en disant qu’il n’y avait même pas de service minimum. Aux dires de M. Bah, si avec la grève de 72 heures, la situation n’est pas améliorée dans les 48h qui suivent, s’en suivra directement une grève illimitée. Le secrétaire administratif a, par ailleurs, réitéré sa confiance à tous les membres du SYNABEF en les demandant de rester toujours solidaire et vigilant. Selon lui, le SYNABEF est très déterminée pour ce combat et il n’abandonnera pas sans avoir de satisfaction de ses doléances. Quant à Issiaka Traoré, cause même de la lutte du SYNABEF, a remercié tous les membres du Syndicat National des Banques et Etablissements Financiers pour leur soutien indéfectible à sa cause. Il s’est, aussi, réjoui du fait que les banques et les établissements financiers ont respecté le mot d’ordre de la grève. Il faut rappeler que la grève des banques, assurances et établissements financiers est due au limogeage de M. Issiaka Traoré, travailleur et non moins secrétaire général du comité syndical de la Nouvelle Société Interafricaine d’Assurance (NSIA), qui a réclamé les droits des travailleurs à la Direction de la structure. C’est cette réclamation qui a fait perdre à M. Traoré son emploi depuis le 18 juillet passé. Le SYNABEF exige l’annulation de toutes les décisions et/ou notes de service de NSIA enfreignant le droit positif malien en général et l’article L 277 en particulier et demande le départ pure et simple du Directeur de la NSIA et son adjointe, Constant Djeket et Mme Bosso. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here