Coupe Inter bancaire: La 8ème édition lancée par le président de l’APBEF Moussa Alassane Diallo

La 8ème édition de la coupe interbancaire organisée par l’Association Professionnelle des Etablissements Financiers (APBEF) dont prennent part la BCEAO et les Banques et établissements financiers du Mali, a été lancé le 24 Août 2017, au siège de l’Apbef à travers une conférence de presse animée par le président de l’Apbef, Moussa Alassane Diallo, non moins président directeur général de la BNDA (Banque nationale de développement agricole). Cette coupe est ouverte chaque année depuis sa mise en jeu par un match de gala qui met aux prises l’équipe des banques et établissements financiers à celle de l’Association des Journalistes SPORTIFS DU Mali (AJSM) dans le cadre de leur partenariat. Le ton de l’édition 2017-2018 sera donné ce samedi 26 Août 2017, sur le terrain de l’AS Réal de Bamako entre la formation de l’AJSM à celle des banquiers. D’où la présence aux côtés du président de l’APBEF, le président de l’Ajsm, Oumar Baba Traoré. Dans son exposé liminaire, le président de l’APBEF, Moussa Alassane Diallo, a expliqué de long en large, la philosophie qui sous-tend cette compétition et les objectifs recherchés par elle. En mettant ce tournoi en jeu, dit-il, les objectifs que nous recherchons sont d’abord le rapprochement entre les banques et les établissements financiers. Ce tournoi est inscrit dans notre programme d’action chaque année à l’APBEF comme nos rencontres avec les directeurs de publication, avec l’association des consommateurs, avec les universités, etc. D’où la mise en œuvre de cette coupe. Car nous pensons sincèrement que parmi toutes les activités de l’APBEF, c’est la compétition sportive qui s’étend sur plusieurs mois, qui implique beaucoup de nos collaborateurs en même temps. Je dirai que c’est la seule activité qui fait intervenir le chauffeur et le directeur et le chef de département, le guichetier, le chef de section en même temps. Avec elle, il n’y a pas de hiérarchie. Ce qui est extrêmement important à nos yeux. En deuxième position, l’organisation de cette coupe, poursuit Moussa Alassane Diallo, permet aux personnels des banques et établissements financiers de se retrouver et de se familiariser. « Je pense que ce sont ces genres d’activités qui peuvent assurer les travailleurs des banques, leur permettre de jouer en équipe », a-t-il dit. Pour terminer, Moussa Alassane Diallo a remercié vivement la presse d’avoir accepté de l’accompagner dans ce tournoi depuis son instauration. Une coupe qui s’inscrit désormais dans l’agenda des banques, de l’AJSM et du football malien. Une coupe devenue un espace de marketing pour les banques. «Tout cela est réussi grâce à l’accompagnement de la presse, ses conseils pour améliorer davantage l’organisation», a-t-il dit. Le président l’AJSM, Oumar Baba Traoré, a remercié l’APBEF d’avoir cru à l’AJSM pour nouer un partenariat gagnant-gagnant. Car même si la presse relaye les informations sur la coupe, dit Oumar, Baba, l’APBEF accompagne beaucoup l’AJSM dans ces activités. C’est un tournoi qui doit être encouragé et accompagné. La conférence a pris fin par la remise de jeu de maillots de la part du président du président de l’APBEF à la formation de l’Ajsm et à celle des Banques pour le duel du samedi prochain. Espérons que les journalistes remportent ce gala pour la première fois. Hadama B. Fofana Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here