Inondation à Bamako: Le nécessaire curage des caniveaux

Au Mali, plus précisément à Bamako, la saison pluvieuse bat son plein. Et en cette période, il y a des risques d’inondations. Selon les spécialistes de Mali Météo, il faut s’attendre à des inondations en cette période hivernale. Cette déclaration est corroborée par la pluie diluvienne qui s’est abattue avant-hier mardi 22 août 2017 sur Bamako et ses environnants. D’où la nécessité de curer régulièrement les caniveaux afin que la pluie ne fasse pas trop de dégâts. Beaucoup des maisons à usage d’habitation n’ont pas résistées à l’abondance des dernières pluies à Bamako. Face à cet état de fait, les acteurs en charge de l’assainissement voir même du curage des caniveaux tels que le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable (MEADD), la Direction nationale de l’assainissement et du contrôle des pollutions et des nuisances (DNACPN), les mairies doivent impérativement redoubler d’effort pour que l’assainissement soit une réalité au Mali. Voila pourquoi, recevant le ministre de la Décentralisation et de la Fiscalité Locale, Alhassane Ag Hamed Moussa, le 3 août dernier, le maire du district de Bamako, Adama Sangaré a sollicité l’accompagnement des plus hautes autorités pour le curage des caniveaux. « Bamako est totalement délaissé par les autorités …Monsieur le ministre, s’il vous plait demandé à la primature quelle subvention peut-on accorder à la mairie du district surtout en cette période hivernale », avait déclaré le maire Adama Sangaré. Nous sommes en pleine saison des pluies. C’est pendant cette période que d’autres profitent pour remplir les rues avec des déchets liquides et solides, toute chose qui provoque certaines maladies comme le paludisme, la diarrhée etc. L’environnement de certains quartiers est invivable à cause des caniveaux remplis causant des odeurs nauséabondes. En plus de cela, des routes restent impraticables dû à leurs mauvais états occasionnés par la pluie. Les responsables de certaine commune de Bamako ont envisagé certaines mesures avant et pendant la saison des pluies à savoir, le curage des caniveaux afin de rester en bonne santé et avoir une bonne hygiène de vie. Pour Walako Traoré, responsable de l’assainissement de la marie centrale de la commune V du district de Bamako, des dispositions sont prises pour éviter des cas d’inondation. « Cette année il y’a eu peu d’inondation mais il y’a des dispositions qui ont été prises par un comité à savoir le service technique, la police, les pompiers pour les quartiers inondés. Actuellement le ramassage des ordures se fait par la société OZONE sinon auparavant on avait 45 G.I.E (groupement intervention économique) qui devaient ramasser toutes les ordures de la commune mais actuellement c’est l’OZONE qui s’occupe des déchets », a-t-il dit. Pendant que nous étions en train de sillonner les différents quartiers de Bamako pour constater de visu les dégâts causés par les pluies, un habitant de Sabalibougou nous a affirmé que son quartier a été moins concerné cette année par les inondations. Beaucoup d’habitants de Bamako affirment le contraire. La vigilance doit donc être de mise tout au long de cette période hivernale. Niang Ba Zamili, stagiaire Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here