Le Tribunal Militaire du Mali désormais opérationnel

cette jeune direction créée en 2007 a ouvert jeudi 24 Aout 2017 ses premières assises. Cette audience ordinaire publique première du genre avait à son rôle, l’affaire dite du lieutenant –colonel Alkalifa Ag Amahi. Désertion avec complot, abandon de poste en présence des bandits armés et de pillage de denrées avec bris de porte, telles sont les natures des infractions retenues contre cet officier. Cette audience ordinaire publique, marque le début des activités de ce tribunal depuis l’institution de la justice militaire dans la chaîne pénale de notre pays. A titre de rappel nous retiendrons que la direction de la justice militaire a été créée le 18 juillet 2007 par l’ordonnance n° 07-029/P-RM du 18 juillet, 2007 .Elle traduit la volonté des plus hautes autorités de doter nos forces armées d’une justice adaptée aux réalités de la spécificité du militaire pour lutter contre l’impunité dans nos rangs. Ces assises ordinaires s’inscrivent dans la dynamique d’opérationnalisation des juridictions militaires. Elles interviennent après un long processus dans le traitement des dossiers dans les cabinets d’instruction et de parquet. La justice militaire a pour mission, l’élaboration et la mise en œuvre de la politique nationale en matière militaire. Plusieurs affaires sont actuellement en instance devant les juridictions militaires, essentiellement au niveau du Tribunal Militaire de Bamako. La tenue des audiences contribuera au renforcement de l’autorité du commandement en instaurant la discipline indispensable à toute structure organisée à l’instar des armées pour asseoir la cohésion. Ainsi, la mise en œuvre de la justice militaire ne saurait être l’apanage des seuls acteurs de la justice militaire. Il est important de souligner que les juridictions militaires fonctionnent selon les mêmes principes fondamentaux que les juridictions de droit commun. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here