Mali: une caravane de la paix sur Kidal

Une marche citoyenne de Bamako à Kidal, au Mali, c'est le projet du collectif « Trop c'est trop ». Ce mouvement s'est illustré, dernièrement, dans la lutte contre le projet de réforme de la Constitution. Ses membres veulent aller plus loin et réunir la jeunesse malienne. Le projet peut sembler un peu utopique, mais les membres du mouvement « Trop c'est trop », ragaillardis par leurs récents succès populaires, y croient dur comme fer. Pour autant, Abdoulaye Guindo en est bien conscient : Kidal, c'est loin. « Oui c'est loin, mais à cœur vaillant rien d’impossible. Le constat est que l’on s’est dit qu’il fallait impliquer toute cette jeunesse qui est à la recherche de la paix mais qui n’avait pas l’occasion d’apporter sa contribution à l’édification de cette paix. On va se retrouver à Bamako et faire le chemin ensemble, en prenant d’autres jeunes à Ségou, à Mopti, à Douentza, à Gao, à Tombouctou et ensuite monter en puissance sur Kidal, rencontrer nos camarades jeunes de Kidal », précise-t-il. Sécurité volatile Plusieurs centaines de jeunes devraient se retrouver à Bamako fin septembre, avant de prendre le bus jusqu'à Douentza, dans le centre du Mali. Ensuite, c'est là que cela se corse. La route est mauvaise, la sécurité volatile. Pas de quoi décourager Malick Konaté. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here