Afro-basket seniors dames : Echos des gradins : Grande mobilisation des supporters des Aigles du Mali

L’une des réussites de cette 25ème édition de l’Afrobasket Féminin, Bamako 2017 se trouve au niveau de la mobilisation des supporters des Aigles. Depuis la cérémonie d’ouverture de la compétition jusqu’à nos jours, la seule chose visible au niveau du Palais des sports Salamatou Maïga, c’est la présence massive des supporters des Aigles. Les deux tendances de supporters des Aigles à savoir l’Union nationale des supporters des Aigles (Unasam) et le Congrès national des supporters des Aigles (Cnasam) sont en train de faire bouger la salle au rythme de leurs chants. Même les joueuses de différentes équipes, surtout l’Egypte et la Tunisie, sont impressionnées par leurs chansons et leurs pas de danse. Chapeau au ministre de l’Equipement et du Désenclavement 
Afro-basket seniors dames : Echos des gradins : Grande mobilisation des supporters des Aigles du Mali
Le ministre Traoré Seynabou Diop  
S’il y a une personnalité à remercier et féliciter dans le cadre de cette compétition de l’Afrobasket Féminin, c’est bien Mme Traoré Seynabou Diop, ministre de l’Equipement et du Désenclavement. Cette ancienne athlète se fait remarquer par sa présence au Palais des sports Salamatou Maïga de l’ACI 2000, de la cérémonie d’ouverture jusqu’à maintenant. Elle est présente à toutes les rencontres des Aigles et à côté d’Amadou Diarra Yalcouyé, président de la Commission nationale d’organisation et Me Jean Claude Sidibé, président de la Fédération malienne de basketball pour pousser les filles à la victoire. Une vingtaine de journalistes sénégalais pour la couverture Pour couvrir cette 25ème édition de l’Afrobasket féminin, Bamako 2017, une vingtaine de journalistes sportifs sénégalais ont effectué le déplacement à Bamako. Parmi eux, il y a une équipe de la télévision sénégalaise, la RTS, celle du quotidien national Le Soleil et des journalistes des organes privés. Selon l’un des journalistes, ils sont à Bamako dans le cadre de la couverture de l’Afrobasket afin d’informer les Sénégalais à temps réel sur cette grande compétition de la balle au panier, mais surtout sur le quotidien des Lionnes de la Terranga, championnes d’Afrique en titre.   Problèmes d’accréditation des journalistes maliens Pour participer à cette compétition de la Fiba-Afrique, les différents acteurs (les athlètes et leur encadrement, les officiels, les journalistes, les arbitres et même les responsables de la Fiba) doivent être menus de leur accréditation qui facilite l’accès au Palais des sports, surtout à la zone mixte, la salle de conférences, etc. Seulement voilà : l’accès à ce badge n’est pas du tout facile. Selon nos informations, la cellule de la Fiba-Afrique en charge de délivrer ce précieux sésame a pris du retard en venant à Bamako. Ainsi, les joueuses et leur encadrement, ainsi que les officiels ont été privilégiés. Quant aux journalistes maliens, ils ont toujours dans l’attente, sauf quelques-uns. Rassemblés par  Mahamadou Traoré
  Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here