Centre National d’Appui à la lutte contre la Maladie (CNAM) : Les indicateurs de performance au vert

Sur une prévision annuelle de 1.160.683.000 FCFA, la Direction du CNAM a mobilisé 657.481.944 FCFA au premier semestre de l’année 2017, soit un taux de mobilisation de 57% avec un taux d’exécution de 95% des ressources mobilisées. C’est du moins, ce qu’a annoncé le Directeur Général Adjoint, M. Drissa Diarra, à la faveur de la 25èmesession du conseil d’administration du CNAM tenue le jeudi dernier au sein de la structure sous la présidence du représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Sékou Oumar Dembélé. Cette session a été l’occasion pour les administrateurs de faire le bilan à mi-parcours des activités programmées du Centre au titre de l’année 2017. Il s’agissait des activités en rapport avec les missions de recherche opérationnelle, la surveillance de certaines maladies et la formation continue en matière de lutte contre la maladie en vue de soutenir les structures sanitaires périphériques. Selon le Directeur Général Adjoint du CNAM, M. Drissa Diarra, les différents points inscrits à l’ordre du jour traduisent la volonté des plus hautes autorités du pays de renforcer les acquis et surtout d’améliorer les activités du Centre pour le bien-être des usagers. Au cours de cette session dit-il, il s’agit essentiellement de contrôler l’état d’exécution des recommandations issues de la 24ème session et de présenter le rapport d’activités et le point d’exécution du budget de janvier à juin 2017 du Centre. « L’analyse de ces documents prouve à suffisance des indicateurs de performance à hauteur de souhait », a constaté le DGA du CNAM. Pour sa part, le représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Sékou Oumar Dembélé, a indiqué que le plan opérationnel 2017 validé du CNAM est basé sur le renforcement des acquis de 2016 en matière d’études et de recherches et surtout l’appui aux programmes de lutte contre la maladie. « Malgré l’insuffisance de ressources, le CNAM a engrangé des résultats très satisfaisants. Il a assuré efficacement ses missions de formations universitaires, post-universitaires, d’encadrement des stagiaires, de recherche et de pharmacovigilance », a-t-il ajouté. Adama DAO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here