Points chauds : Ménaka : Les dépouilles de deux personnes de l’ethnie Dawsahaq retrouvées après leur enlèvement

Les corps sans vie de deux personnes de l’ethnie Dawsahaq enlevées, entre le 25 et le 26 août, ont été retrouvés, ce dimanche 27 août, à Tamalat, dans la région. Selon les premiers éléments de l’enquête, elles ont été exécutées. Cette situation intervient deux jours après la signature d’un appel à la non-violence inclus dans une entente engageant Peuls, Dawsahaqs, et Imghads. Kisal. A travers ce document, les participants se sont engagés à cesser toute exaction notamment les meurtres, les enlèvements et les règlements de compte. Les deux victimes étaient accusées publiquement d’actes criminels par des communautés peules. Leur mort pourrait donc être un règlement de compte. ANSONGO : deux brigands ont été arrêtés hier soir par le mouvement d’autodéfense Ganda izo à Tassiga Deux brigands ont été arrêtés dimanche soir par des hommes armés du mouvement d’autodéfense Ganda izo à Tassiga. Selon des sources locales, les assaillants venaient de braquer la moto d’un cultivateur. Ce vol est intervenu quelques heures après la fin du forum de la paix sur la lutte contre le banditisme et l’extrémisme violent dans le même village. Koutiala : le vol de mouton de Tabaski et autres actes de banditisme prennent de l’ampleur Le vol de mouton de Tabaski et autres actes du genre prennent des proportions inquiétantes à Koutiala. En cette période festive, chaque jour, une dizaine de vols de moutons de Tabaski et de cambriolages de boutiques sont signalés dans la localité. Selon les populations, cette recrudescence du banditisme se fait sentir généralement à l’approche des fêtes. Les forces de l’ordre et de sécurité ont intensifié les patrouilles pour traquer les bandits afin de sécuriser les personnes et leurs biens. Terrorisme : un gendarme tué dans une attaque à Woo Le poste de sécurité de Woo, une localité située à 47 kilomètres de Bandiagara (région de Mopti) a été la cible d’une attaque terroriste, mercredi 23 août, peu avant la tombée de la nuit. Selon l’armée malienne, le véhicule a essuyé des tirs de bandits embusqués. Un gendarme blessé a fini par succomber à ses blessures. Les missions de la gendarmerie et de la garde nationale ont immédiatement été dépêchées sur les lieux, a précisé l’armée. Le 9 août dernier, un soldat a été blessé dans une attaque dans la même région Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here