Transfèrement des écoles Collège Horizon à Maarif : les parents d’élèves divisés entre le OUI et le NON – Le Gouvernement fait le faux-fuyant

Le samedi 26 août 2017, s'est tenue au collège horizon de l'ACI 2000 une importante rencontre. L'ordre du jour était focalisé sur le transfèrement des écoles Collège Horizon au profit de la fondation Maarif. La circonstance a vu une forte mobilisation des parents d'élèves et des journalistes. Boubacar Thiam, président de l'association des parents d'élèves de collège horizon dira que les autorités maliennes les ont pris au dépourvu. ‘’On nous avait rassuré qu'il ne se fera rien sans que nous ne soyons informés. Sauf qu’à notre grande surprise, le ministre de l’Education a souhaité rencontrer la fédération des parents d'élèves qui à leur tour nous ont associés. Pour aller nous informer de la signature d’un protocole d’accord avec la fondation Maarif. Après nous avoir donné l’information, le ministre à ajouter que ledit protocole n'était pas modifiable. Et d’oser demander notre accompagnement pour sa mise en œuvre’’, introduira M. Thiam. A en croire M. Thiam, ledit protocole n'est signé qu'à seulement 45 jours de la rentrée des classes. ‘’Nous savons tous qu'il est impossible au cas où le transfèrement est effectué, que les écoles s’ouvrent comme prévu, le 02 octobre 2017. D’ailleurs, dans le protocole signé, ni le ministre ni la fondation Maarif n'ont donné de garantie par rapport à cela. En tous cas, l'avenir de nos enfants demeure notre préoccupation’’, a-t-il insisté. Et de regretter que la fondation Maarif qui n'a qu'une année d'expérience ne soit pas en mesure de prendre en charge la formation de 3 200 élèves. Ce qui est aussi aberrant dira-t-il est que le gouvernement du Mali a bel et bien signé le document. Cependant, il regrette que pour la Turquie, que ce ne soit que le vice-président de la fondation Maarif qui ait signé. Pour lui, cela n’est pas admissible. Une autre inquiétude des parents d’élèves est que dans le protocole signé, la fondation Maarif affirme qu'il prendra en charge l'actif et non le passif. ‘’Nous ne sommes pas contre l'État malien, mais nous avons le droit de nous battre contre une mauvaise gouvernance. Hors, nous pensons que cette décision de l'État malien est trop hâtive et n'est pas à notre faveur’’, expliquera M. Thiam Pour Madame Goita Aminata Traoré, il y'a trop de confusion dans cette affaire, car l'école serait à la fois cédée à la fondation Maarif de la Turquie et à la fondation Horizon Education France.‘’Nous avons demandé au ministre de nous donner au moins une année de réflexion mais hélas. Il a dit que la décision est irrévocable. Néanmoins, nous avons adressé des lettres au président de la République, au président de l'Assemblée National et d’autres personnes influents susceptible de pouvoir nous aider. Mais nous attendons encore des réponses’’, a-t-elle mentionné. En effet, l’opinion des parents d’élèves s’oppose sur la question ; pendant que certains saluent l’idée de ce transfèrement, d’autres pensent que cela n’est pas imaginable. "L'État malien est manipulé à des milliers de kilomètres. Et cela est très préoccupant", dira une Dame très en colère. Et un autre de répondre que l’essentiel est que leurs enfants étudient dans les meilleures conditions. ‘’Je me fiche que ce soit Collège Horizon ou Maarif’’, a-t-il laissé entendre. Dans une correspondance adressée à monsieur Pascal CAYIR, président Directeur Général Horizon Education France Paris (le désormais ayant droit des écoles Collège Horizon du Mali), par monsieur Mohamed Ag ERLAF, ministre de l’Education Nationale. Le ministre affirme effectivement être au courant que monsieur Metin CELIKEL et monsieur Hayrettin GUGUT ont signé à Bamako, par devant Maitre Yacouba Massaman KEITA, notaire, un protocole d’accord et de cession d’actifs des écoles Collège Horizon à Horizon Education France. ‘’Je n’ai pas de commentaire particulier à faire sur cette action de cession de droits sur divers baux pour 85 000 000 par une association étrangère reconnue comme étant à but non lucratif’’, a-t-il écrit dans la lettre dont nous avons reçu copie. Nous avons reçu l’information comme quoi certains ministres du Gouvernement ont d'ores et déjà fait transférer leurs enfants du Collège Horizon. Toute chose qui confirme les inquiétudes des parents d’élèves sur la qualité de l’ enseignements qui y sera dispensé. En tout cas, tout comme beaucoup de Maliens, nous pensons que ces agissements irresponsables de la part du Gouvernement malien est la conséquence du Putsch raté en Turquie contre Erdogan. Cependant, s’il s’avère que Collège Horizon durant les 16 années d’exercice au Mali n’a pas commis d’erreur grave, l’Etat malien doit savoir raison gardée et se ressaisir rapidement. A bon entendeur salut. KANTAO Drissa Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here