L’impécuniosité

C'est le grand manque d'argent, et la grève de 72 heures du SYNABEF pour soutenir leur camarade de NSIA assurance Siaka Traoré, licencié, n'a rien arrangé à la situation. Les banques après 72 heures de grève de mardi 22 au jeudi 24 août. La quête du mouton n'a pas été facile ; le manque d'argent est passé par là, mais certains se sont débrouillés. Aujourd'hui, les taximen se plaignent parce que les conducteurs des «kata-katani» leur ont pris le transport du bétail, après les bœufs lors de la fête de ramadan, et maintenant les moutons. Les policiers à la circulation ont multiplié leur nombre et les points de contrôle des engins à deux ou trois roues. Le grand manque d'argent a frappé de plein fouet les jeunes cadres des partis politiques et les associations, eux qui pleurent la mort de la révision constitutionnelle, leur vache laitière. Maintenant, ils ont anticipé avec les cartes de soutien dans le cadre des activités du 22 septembre. Comme pour dire que tous les moyens sont bons pour avoir son bélier. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here