Lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite : L’OCLEI et la CENTIF s’engagent dans le combat

Le président de la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières(CENTIF), Marimpa Samoura et son équipe ont rendu le 30 Août 2017, une visite de courtoisie au président de l’Office Central de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite (OCLEI), Moumouni Guindo et à son équipe. C’était au siège de l’OCLEI à Hamdallaye Aci 2000 qui a été ouvert le 1er Août dernier. Nous sommes à l’OCLEI aujourd’hui qui nous a réservé un accueil chaleureux, fraternel et convivial, souligne le président de la CENTIF, Marimpa Samoura, pour échanger, discuter avec ses travailleurs dans le domaine de la lutte pour la bonne gouvernance. Nous sommes là, dit-il, car nous avons un point commun: la lutte contre la criminalité financière, la délinquance financière afin d’assoir une bonne gouvernance dans notre pays. «Aux termes des discussions et échanges entre nos deux structures, je dirai que je suis absolument satisfait. Car la Centif a beaucoup de similitudes avec l’OCLEI. Nous avons partagé nos visions du même combat que nous menons tous et des défis qui nous attendent», a indiqué le président Marimpa Samoura. L’on note entre autres, l’étendue et la diversification du groupe cible, le renforcement et maintien de la volonté politique, forces des pesanteurs socioculturelles, scepticisme des citoyens dans la lutte contre la corruption au Mali, collaboration, coopération complémentarité. Auparavant, une présentation a été faite sur la CENTIF. La présentation a mis l’accent sur le cadre légal de la cellule, ses missions, ses prérogatives pour accomplir ces missions, ses obligations, ses moyens pour mener à bien ses missions et les perspectives comme le renforcement des capacité de ses membres et de son personnel d’appui, la formation de toute les catégories d’assujettis en matière de lutte contre le financement du terrorisme, contribuer à créer au renforcement la coordination entre et toutes les structures nationales en charge du contrôle et de la lutte contre la délinquance financière, etc. Le président de l’OCLEI, Moumouni Guindo, d’indiquer que cette visite suivie des discussions pour mener à bien la lutte contre l’enrichissement illicite dans notre pays, fait ressentir le poids de la responsabilité en ce qui concerne l’amélioration des structures financières du Mali qu’elles soient publiques et privées. La gestion des transactions est le point commun entre l’OCLEI et la CENTIF. L’OCLEI fera tout pour relever les défis que l’attendent et ne fera que compléter l’architecture existante de la lutte contre la corruption qui existe dans notre pays. Comme la Centif, l’OCLEI n’a pas manqué de survoler les circonstances de sa création, ses organes, ses missions déclinées en neuf attributions dont assurer la coopération et la concertation des autorités nationales concernées par la lutte contre l’enrichissement illicite, les dispositions des textes juridiques de la lutte contre l’enrichissement illicite au Mali, les déclarations des biens, les assujettis. Un micro film a été diffusé pour permettre aux uns et aux autres de savoir comment déclarer ses biens. A la suite, de la délégation de la Centif, le président de l’OCLEI et son équipe ont reçu le procureur de la République du pôle économique et financier du tribunal de la Grande instance de la Commune III du District de Bamako. La lutte contre la corruption également été au menu des échanges et discussions des deux hommes. Ils ont promis de coopérer pour la réussite de la lourde mission. Hadama B. Fofana Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here