ONG Helen Keller International joue sa partition por le bien-être des enfants

36
L’ONG Helen Keller international en collaboration avec le Ministère en charge de la Santé a organisé, le jeudi 07 septembre 2017 à l’hôtel Radisson Blu, un atelier de restitution des résultats de mise en œuvre de l’étude du projet PROMIS dans les districts de San et Bla. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par M. Saïdou Guindo, chef de la division santé au ministère en présence de plusieurs responsables de l’ONG Helen Keller International. Le projet PROMIS est un projet dont le but est la bonne nutrition et la survie des enfants en Afrique subsaharienne (Burkina-Faso, Mali et Sénégal). Le projet vise ainsi la réduction de la prévalence de la malnutrition infantile en intégrant les protocoles de prévention et de traitement à travers les plateformes combinées des centres de santé et du niveau communautaire. D’une durée de deux ans et demi, le projet PROMIS est mis en œuvre par Helen Keller international (HKI-Mali) avec la collaboration de la Direction régionale de la Santé (DRS) de Ségou et les districts sanitaires de San et Bla. Le projet a été financé par le gouvernement canadien et est accompagné d’une étude d’impact recherche conduite par IFPRI. Les objectifs du projet sont entre autres : améliorer les pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant ainsi que l’utilisation approprié de supplément nutritif à base lipidique (LNS) et améliorer la couverture du dépistage de la malnutrition aiguë et le référencement vers les structures de prise en charge de niveaux centre de santé et communautaire. Les activités du projet PROMIS sont : la communication pour le changement de comportement ; la distribution de LNS ou « Fanga Dèguè ». LNS est un supplément d’aliment nutritif à base de lipides distribué aux enfants de 6 à 23 mois. Comme réalisation du projet, Helen Keller international (HKI-Mali) a distribué 23 507 cartons de LNS à une moyenne mensuelle de 13,700 enfants de 6 à 23 mois. A signaler que HKI est active au Mali depuis 1998. Elle appuie le ministère en chargé de la Santé dans le cadre de la lutte contre la maladie tropicale et la malnutrition. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here