Après le report de la révision constitutionnelle : La Plateforme ‘’Oui An sonna’’ se transforme en ‘’Mouvement Arc-en-ciel Mali’’

27
A la faveur d’une conférence de presse tenue le samedi 9 septembre dernier au Grand hôtel de Bamako, les responsables de la plateforme ‘’Oui An sonna’’ ont annoncé la transformation de leur regroupement d’associations, en ‘’Mouvement Arc-en-ciel Mali’’. Avec pour objectif, de veiller sur la bonne gouvernance et toutes questions intéressant la vie de la nation. La plateforme ‘’Oui An sonna’’ change de nom et devient désormais le ‘’Mouvement Arc-en-ciel Mali’’. L’information a été donnée, le week-end dernier au Grand hôtel de Bamako par le président dudit regroupement d’associations Ismaïla Diallo, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée à cette occasion en compagnie de plusieurs de ses camarades. Selon son premier responsable, le ‘’Mouvement Arc-en-ciel Mali’’ a pour objectifs entre autres de soutenir le Mali dans les engagements internationaux, d’œuvrer pour la bonne gouvernance, d’informer et sensibiliser les jeunes sur les valeurs républicaines, la citoyenneté et le patriotisme. Faut-il le signaler, ce changement de nom de la plateforme ‘’Oui An sonna’’ intervient après le report de la révision constitutionnelle par le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta dans le but de maintenir la cohésion sociale, fragilisée par la guéguerre entre les opposants à la réforme constitutionnelle regroupés au sein de la plateforme ‘’An tè Abana’’ et le camp adverse dont les membres étaient regroupés au sein de la plateforme ‘’Oui An Sonna’’. Pour le président de cette plateforme rebaptisée, ‘’Mouvement Arc-en-ciel Mali’’ Ismaïla Diallo, en décidant de sursoir à la révision constitutionnelle, le président Ibrahim Boubacar Keïta a su faire preuve d’une grande sagesse. Et pour lui, le recul du Chef de l’Etat n’est aucunement synonyme de la victoire ou de la défaite d’un quelconque camp. A cet effet, le secrétaire général du ‘’Mouvement Arc-en-ciel Mali’’ Youssouf Guindo ajoutera que le projet de révision constitutionnelle a été suspendu et non retiré comme le pensent certains. Lançant une pique au camp adverse, le président du ‘’Mouvement Arc-en-ciel’’ Ismaël Diallo, dira que la plateforme ‘’An tè Abana’’ a volé en éclat aussitôt après la suspension de la révision constitutionnelle par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Avant de conclure, il a invité les Maliens à faire preuve de cohésion autour de l’essentiel pour sauver la patrie. Il a par ailleurs remercié les leaders religieux et coutumiers pour le rôle qu’ils ont joué dans l’apaisement du climat social. Lassina NIANGALY Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here