Koulouba : Quand Blaise attribut les hôpitaux de Mopti et Ségou à IBK

Décidément au Mali, certains hommes politiques ont l’art de tordre le cou à la vérité. Cela dans le seul but de sauver leur fauteuil. Exemple : le dimanche dernier, lors d’un débat télévisé sur Africable, Mamadou Blaise Sangaré, chef de parti et surtout conseiller à la présidence de la République, était face à Djiguiba Keïta dit PPR, secrétaire général du Parena. Le thème du jour ? Le bilan des 4 ans d’IBK. Ainsi, Blaise, sans sourciller déclare que IBK a construit des hôpitaux à Mopti et à Ségou. Devant cette contre vérité grotesque, Djiguiba Keïta ne cache pas son étonnement. Il rectifia le zélé Blaise, tout en lui rappelant que ni l’hôpital de Mopti, encore moins celui de Ségou ne font partie des œuvres d’IBK. PPR rappela à Blaise que IBK, lors de l’inauguration de l’hôpital de Mopti, a rendu de vibrants hommages à ATT pour l’œuvre dont il fut l’initiateur. C’est dire qu’à Koulouba, si IBK compte sur des « conseillers », à l’image de Blaise, prêts à mentir pour sauver leur pain, il sera désagréablement surpris à l’heure du bilan. Revoilà… Bébé Doc Il avait mystérieusement disparu entre les mois de juin et août derniers, au point que beaucoup de rumeurs ont circulé à son sujet. Le revoilà à N’Djamena aux côtés de son père. Bébé Doc, puisqu’il s’agit de lui, a visiblement repris des poils de la bête au point de diffuser (sur les réseaux sociaux) des images de son voyage au Tchad… Et pourtant, il semble que le fiston national a connu les pires moments de sa vie lors des manifestations de la plateforme « An Tè, A Bana-Touche pas à ma constitution » ! Le mouvement, à travers ses manifestations, avait ébranlé le régime. Dès lors, le fiston national avait disparu de la scène. Aux dires de certaines langues à Bamako, la peur le poussait même à changer fréquemment de domicile… Aujourd’hui, la tempête est passée et… La Rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here