Le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne à bâtons rompus avec la presse : « la politique nationale de citoyenneté et du civisme rentrera bientôt en vigueur »

142
Amadou Koita, ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, a animé un point de presse dans les locaux de son département sis à l’ACI 2000. Dans un entretien à bâtons rompus avec les hommes de média, il a abordé les principaux défis de l’heure touchant principalement la Jeunesse malienne. Un de ces défis est notamment la lutte contre le radicalisme et l’intégrisme violent. Pour y parvenir, son département, en étroite collaboration avec le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, entend mettre la Jeunesse au cœur de toutes actions de développement. Car il est bien connu que l’esprit de l’oisif est comparable à l’atelier du diable. D’où des tentations plus ou moins importantes de se laisser tomber dans l’escarcelle du terrorisme. La politique nationale de citoyenneté et du civisme qui s’articule autour de quatre politiques et sept axes stratégiques, devra le permettre. Egalement, le ministre Koita a annoncé le rétablissement du Service National des Jeunes élargi, cette fois-ci, à l’ensemble de la jeunesse malienne contrairement à l’ancienne version qui prenait en compte uniquement les fonctionnaires. Le Service comprendra trois volets, chacun d’une durée de six mois (militaire, professionnel, civique). Il concernera 1000 jeunes de 18 à 35 ans. Autre projet phare du département de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, c’est l’accord avec l’USAID d’un programme de volontariat sur trois ans, de 600 jeunes maliens avec une enveloppe avoisinant 2 millions de dollars. Le ministre est également revenu sur la huitième édition des vacances citoyennes qui a été, selon lui, « des moments d’intégration, d’unité nationale et de brassage sociale ». L’évènement a été une grande réussite, a ajouté le ministre, puisque pour la première fois, il a entièrement été financé par le budget national. Le ministre Amadou Koita a terminé le point de presse en exprimant son vœu ardent de voir le Mali dans la Paix par cette citation de Jean Jaurès : « l’affirmation de la paix est le plus grand des combats ». Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here