PAIX ET STABILITE AU MALI : Les maîtres coraniques et les notabilités apportent leur pierre à l’édifice

96
suite à l'occupation du Nord du Mali, le centre demeure une zone à risque et dangereuse avec des attaques asymétriques. C'est dans ce contexte que les maîtres coraniques et les notabilités s'engagent pour un retour de la paix et de la quiétude au Mali. A travers le forum national sur " la contribution des maîtres coraniques et des notabilités traditionnelles au retour de la paix et de la quiétude dans le delta intérieur et la boucle du Niger ". C'était ce samedi 09 septembre au Palais de la Culture Amadou Hampaté BAH de Bamako à Badalabougou. " Les difficultés sur le chemin de la paix sont nombreuses mais elles ne sont pas au-dessus de nos capacités ", dixit Imam Mahmoud DICKO coordinateur de la mission de bon office. Aussi, le Premier ministre Abdoulaye Idrissa MAIGA ajoute que les maîtres coraniques ont un rôle que nul ne pourrait jouer. En effet, conscients de ce rôle impeccable, les maîtres coraniques, accompagnés par leurs élèves, et les notabilités sont venus de partout du delta intérieur et de la boucle du Niger. Ségou, Mopti, Gao, Tombouctou étaient tous présents au rendez-vous pour se concerter afin d'une sortie de crise et un retour de la quiétude dans leurs localités respectives. Ce jour du 09 septembre, le Palais de la Culture vivait au rythme des rimes des versets coraniques. Dieu était vénéré à travers ses noms précieux. De plus, les échanges étaient fluides entre les participants en deux langues locales (bamanan, peulh) et la langue officielle. Pour l'occasion, Imam DICKO a exprimé sa gratitude aux autorités pour avoir soutenu cette initiative. Dans la même lignée, le président du bureau du Haut Conseil Islamique de Ségou Cheick Hachim HAIDARA a remercié le Président de la République d'avoir impliqué les musulmans dans la résolution de la crise et la recherche de la paix dans le pays. Selon lui, cette initiative s'inscrit dans l'idée qu'aucun pays n'est stable ni paisible sans l'entente et l'amour entre les fils du pays. Pour le représentant du Maire de la Commune IV, ce forum responsabilise les maîtres coraniques et les notabilités. A cet effet, ce dernier assure que la Mairie de la Commune IV ne ménagera aucun effort pour soutenir cette initiative. Quant au Premier ministre Abdoulaye Idrissa MAIGA, ce forum s'inscrit en droite ligne de la recherche collective de la quiétude. C'est pourquoi, il encourage toutes rencontres de ce genre. Les rencontres de ce genre permettent de baliser la voie pour l'avenir, la stabilité, a-t-il ajouté. Pour lui, les participants réfléchiront, au cours de ce forum, afin d'apporter des idées pour permettre le retour de la paix au Mali. Il nous faut emprunter la voie de la thérapie sociale, poursuit M. le PM. Pour terminer, le Chef du gouvernement a exhorté les participants de prier pour le Mali en paix. A noter que ce forum intervient dans un contexte de confusion et d'amalgame. Les peulhs sont assimilés aux terroristes, djihadistes. A cause des attaques perpétrées dans le centre et revendiquées par Amadoun BARRY dit Amadoun KOUFFA (peulh). Pour la même raison, les peulhs sont accusés à tord ou à raison des exactions par d'autres ethnies notamment les bambara, les dogons ou les bozos. D'où des affrontements sanglants entre ces derniers et leurs frères peulhs. Par ailleurs, puisse que KOUFFA est un maître coranique et un guide spirituel, les personnes de sa catégorie dans ladite zone se trouvent automatiquement concernées par le sujet. D'ailleurs, ce forum tire tout son sens dans ce contexte. Et les notabilités ont été associées à l'initiative parce qu'elles jouissent d'une crédibilité sans faille dans leur localité. Espérons que ce forum marque la fin des exactions entre communautés dans le delta intérieur et dans la boucle du Niger. Car si Amadoun est BARRY, les représentants des descendants de Cheick Amadou Boubou BARRY étaient dans la foulée des participants au forum pour une résolution collective de la crise qui sévit au septentrion et qui s'étend vers le centre. Yacouba TRAORE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here