Réduction de la prévalence de la malnutrition infantile : HKI-Mali sauve la vie des enfants dans les cercles de San et Bla

57
Améliorer les pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant ainsi que l’utilisation appropriée du supplément nutritif à base lipidique ; améliorer la couverture du dépistage de la malnutrition aigue et le référencement vers les structures de prise en charge de niveaux centres de santé communautaire afin de prémunir les enfants contre la malnutrition et ses conséquences sont entre autres les objectifs de ce projet promis au Mali de deux ans et demi qui a été mise en œuvre par Helen Keller International (HKI-Mali) avec la collaboration de la Direction Régionale de Ségou et les districts sanitaires de San et Bla. Les probants résultats du projet qui ont permis de sauver des enfants au sein de ces deux cercles ont été rendus publique le vendredi 07 Septembre 2017 à l’hôtel Radisson blu devant un parterre d’acteurs sanitaires de la région, du Mali, des pays voisins et de partenaires techniques et financiers du projet. Le présent atelier a pour but de présenter les principales réalisations de la mise en œuvre du projet Promis dans les districts sanitaires de San et Bla ainsi que les résultats de la recherche conduite par l’Institut International de Recherche en Politique Alimentaire (IFPRI) dans la lutte contre la malnutrition des enfants de 6 à 23 mois, a indiqué la directrice résidente d’HKI-Mali Mariely Knieriemen. Elle a confirmé que les deux années d’intervention du projet dans les deux cercles de Ségou a eu un effet considérable sur la prévention et la malnutrition aigüe chez les enfants de 6 à 23 mois d’âge par rapport au groupe de contrôle et qu’ils ont moins souffert d’anémie et de retard de croissance. La Directrice Résidente d’HKI-Mali a signalé que la mission de sa structure est de sauver la vue et la vie des personnes parmi les plus vulnérables et défavorisées, qu’elle est active au Mali depuis 1998 appuyant le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique dans le cadre de la lutte contre les maladies tropicales négligées, la malnutrition visant sa prévention à travers le changement de comportements, le renforcements des capacités pour la prise en charge de la malnutrition aigue. Dr Seydou Guindo le chef de Division Nutrition de la Direction Régional de la Santé du District de Bamako a reconnu que la malnutrition est un problème de santé publique au Mali en général et dans la zone d’intervention du projet promis en particulier à savoir les districts sanitaires de San et Bla. Il a loué les inlassables efforts consentis par le projet dans les cercles de San et de Bla dans la lutte contre la malnutrition aigue des enfants et des résultats convaincants moissonnés durant les deux ans d’intervention. Quant au chargé de Recherche de l’Institut International de Recherche en Politique Alimentaire (IFPRI) Lieven Huybregts a décortiqué les travaux réalisés par l’équipe de recherche de sa structure qui ont sillonné les villages des deux cercles de la région de Ségou qui ont permis de réduire le taux de malnutrition et de sauver la vie des enfants. Signalons que le projet promis financé Global Affairs Canada (GAC) à travers l’IFPRI intervient dans trois pays à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal. Marie Diakité du Mali et Mme Coudy du Sénégal ont exposé sur les probants résultats moissonnés dans les deux pays dans le cadre de la réduction de la prévalence de la malnutrition infantile. Moussa Samba Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here