« Chasse aux homosexuels » au Mali : « Comment j’ai été harcelé »

87
Sur les réseaux sociaux maliens, des groupes de discussion connaissent un succès fulgurant en faisant ce qu’ils appellent "la chasse aux homosexuels". Un phénomène virtuel, mais aux conséquences bien réelles pour les personnes ciblées… Une association malienne tente de les défendre, malgré les complexités juridiques. Dans la première partie de cet article, nous expliquions comment ces pages sont nées et quels sont les objectifs de ses administrateurs. Diaby Balla est un jeune Malien qui vit aujourd’hui en Côte d’Ivoire. "Travesti et homosexuel", comme il se définit, il a été la cible d’une attaque d'un Malien basé au Canada, surnommé "Momo", habitué du buzz sur les réseaux sociaux dans le domaine du showbusiness, qui le désigne comme "le PD le plus célèbre du Mali". Il a accepté de revenir, à visage découvert, sur son calvaire. "Mes agresseurs m'ont dit : 'On va te tuer, maudite chose'" J’ai été alerté en juin par des amis qui m’ont dit : "Diaby, on a vu ta photo sur Facebook et les gens disent qu’ils te cherchent". C’était des images que nous échangions dans des groupes privés avec des amis, parfois sur WhatsApp, où on me voyait habillé en femme avec des talons et des ongles longs. Je ne sais pas du tout comment ils ont eu accès à ces images, mais en tout cas, le message était clair : ils appelaient les internautes à mener une enquête et à me retrouver. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here