Il a abandonné les pèlerins à la maison du Hadj après avoir encaissé près de 14 millions Fcfa pour leur transport : Le patron l’agence de voyage et de tourisme ” Le Royaume” Arouna Diombéra dit Sako activement recherché par la Justice

61
Cinq fidèles musulmans ont été floués par Arouna Diombéra dit Sako, promoteur de l’agence de voyage et de tourisme ” Le Royaume “. En effet, ayant versé près de 14 millions de Fcfa ” au voyagiste qui promettait de les transporter aux Lieux Saints de l’islam, dans le cadre du pèlerinage 2017, ils ont eu la mauvaise surprise de se retrouver abandonnés à la Maison du Hadj à Bamako par Arouna Diombéra dit Sako qui a tout simplement disparu depuis le jour prévu pour l’embarquement. La justice est depuis lors à ses trousses. Au fil des jours, la liste des victimes s’allonge. Même s’il faut distinguer la bonne graine de l’ivraie, cette affaire relance le débat sur le sérieux des voyagistes privés qui se proposent de transporter des pèlerins à la Mecque. En effet, le cas de l’Agence de Voyage et de Tourisme “Le Royaume” mérite une attention particulière car son nom et celui de son promoteur sont aujourd’hui sur toutes les lèvres. Des responsables d’agences de voyage que nous avons approchés se gênent même d’aborder ce sujet pour avoir travaillé dur à leur niveau afin de redorer le blason de leur secteur d’activités. Pour en savoir davantage sur les agissements de l’agence de voyage “Le Royaume” qui avait ouvert ses portes aux Halles de Bamako, nous avons recueilli les témoignages de deux de ses victimes. Le premier, Mohamed Lamine Koreïchi, regrette encore près de 14 millions Fcfa perdus dans l’opération du Hadj 2017. A le croire, il a fait la connaissance de cette agence à travers un de ses amis. “Son promoteur Arouna Diombéra dit Sako, à première vue, ressemble à une personne sérieuse et ne cessait de me solliciter pour que mes parents fassent le Hadj avec sa structure. C’est ainsi que j’ai inscrit cinq de mes parents à 2 800 000 Fcfa par personne le 27/6/ 2017. Ce qui fait donc près de 14 millions de Fcfa. Il m’a remis les reçus et a donné rendez-vous le 16 août pour le départ “ a révélé M. Koreïchi. Après cela, explique M. Koreïchi, il a aussitôt fait venir ses parents du village. Mais le 16 août arrivé, M. Sako les informe que le départ a été repoussé de 24 heures, à savoir le 17 août. “Cependant, que ne fut notre grande surprise car la veille du départ, à savoir dans la journée du 16 août, nous avons essayé de l’appeler pour connaître l’heure du vol, mais tous ses téléphones étaient sur répondeur. C’est en ce moment-là que nous nous sommes tous transportés à la Maison du Hadj pour en savoir davantage. Sur place, on nous a fait savoir qu’il est parti à la Mecque, sans au préalable nous avertir “, a regretté Mohamed Lamine Koreïchi. Se rendant à l’évidence que lui et ses parents viennent d’être floués par l’Agence “Le Royaume”, M. Koreïchi a piqué sur place une crise sous le coup de la déception, au beau milieu de la foule présente à la Maison du Hadj. Il est resté inconscient durant plus de deux heures et certains le prenaient pour mort. “Ce que nous n’arrivons pas à comprendre, c’est comment M. Sako, après avoir empoché les sous de ses clients, pouvait disparaitre dans la nature, restant inaccessible et ses clients ne trouvaient personne à qui se confier. ll nous revient, qu’au-delà de notre groupe (cinq personnes), ses victimes se comptent par dizaines” a révélé un autre candidat malheureux au pèlerinage qui s’était inscrit chez Sako. Ne sachant plus quoi faire, ses victimes se sont retournés vers la justice en portant plainte auprès du Tribunal de Grande instance de la commune VI afin qu’ils soient remis dans leur droit. “A défaut de pouvoir nous amener à la Mecque, il devait au moins nous rembourser nos sous. Mais malheureusement, dès qu’il est rentré de la Mecque sur la pointe des pieds, il y a environ cinq jours, il a éteint tous ses portables et abandonné son domicile” a laissé entendre une autre de ses victimes qui se rappelle que le voyagiste indélicat s’était marié en grandes pompes, probablement avec leur argent, avant de partir en catimini aux Lieux saints de l’islam. En tout cas, le patron de l’agence de voyage “Le Royaume”, aujourd’hui rentré dans la clandestinité, fait partie des hommes les plus recherchés du pays. “Ces pratiques doivent forcément interpeller les autorités maliennes, particulièrement le ministre des Affaires religieuses et du Culte, pour assainir le secteur afin de distinguer la bonne graine de l’ivraie, surtout que la plupart des victimes font des années d’économie pour pouvoir accomplir le cinquième pilier de l’islam. Aussi, si les autorités ne prennent pas des dispositions pour mettre fin à ce genre d’arnaque, nombre de nos compatriotes vont tomber encore l’année prochaine dans les filets de gens comme Sako, surtout qu’à travers nos investigations nous avons su qu’il est un habitué de ces pratiques et il risque de faire d’autres victimes l’année prochaine “ affirme notre interlocuteur. Nos différentes tentatives pour entrer en contact avec Arouna Diombéra dit Sako afin d’avoir sa version des faits sont restées vaines pour la simple raison que ses numéros sont sur répondeur et il est parti de chez lui et de ses bureaux des Halles de Bamako sans laisser d’adresse. Kassoum THERA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here