Lutte contre la mauvaise gouvernance : LE MOUVEMENT ‘’ÇA SUFFIT, On ne croisera plus les bras’’ dénonce et propose des solutions

64
La salle de conférence de la bourse du travail de Bamako a abrité ce vendredi 15 septembre 2017 la conférence de presse du mouvement ‘’ÇA SUFFIT, On ne croisera plus les bras’’. Cette conférence de presse, présidée par M. Yeri Bocoum, président du mouvement ; M. Seydou dicko, le secrétaire général et la personne ressource Mohamed Haidara, avait pour but de dénoncer avec la dernière rigueur la mauvaise gouvernance et proposer des solutions concrètes pour le salut du peuple malien. Dans son intervention, le président Yeri Bocoum a fait l’historique de son jeune mouvement dont la volonté est une gestion saine des deniers publics. Selon son président, LE MOUVEMENT ‘’ÇA SUFFIT, On ne croisera plus les bras’’, depuis sa création en Janvier 2017, s’est fixé comme objectif la lutte contre la mauvaise gouvernance, l’impunité et la corruption. Selon Bocoum, le Mali est victime de la mauvaise gouvernance et son mouvement se dresse contre cette pratique qui nuirait au développement de notre pays. Aux dires de Yeri Bocoum, ils ne sont pas contre un homme mais un système ; tous les acteurs impliqués dans la mauvaise gouvernance trouveront les membres du mouvement ‘’ça SUFFIT’’ sur leurs chemins. « Nous ne sommes pas contre le président de la république IBK ; nous sommes contre un système, la mauvaise gouvernance », a-t-il déclaré. Par ailleurs, le président du mouvement accuse les gouvernants pour leur silence douteux par rapport au rapport du vérificateur général de l’année 2014-2015. Au nom de son mouvement, il invite les gouvernants à ouvrir des enquêtes judiciaires sur le dossier et punir les auteurs comme dit la loi. Le président du Mouvement ‘’ça Suffit’’ affirme avoir envoyé une lettre au président de la république pour l’ouverture d’une enquête judiciaire concernant le rapport du vérificateur général. Selon lui, les gouvernants ne doivent pas ignorer les rapports du Vegal. « Nous demandons au président de la république de prendre en compte les rapports du vérificateur général. A quoi sert l’institution du vérificateur général si ses rapports sont ignorés ? », s’est-il interrogé. Le président Bocoum va plus loin, il affirme que même si un poste lui sera proposé par le régime en cours, il ne l’acceptera pas à cause de leur gestion catastrophique des biens de l’Etat. « Je n’ai jamais été appelé par les gouvernants et même s’ils le feront, je ne compte pas travailler avec eux à cause de leur mauvais système », a-t-il déclaré. Quant au secrétaire général du mouvement ‘’ça Suffit, on ne croisera plus les bras’’, il a évoqué les causes de la mauvaise gouvernance dans notre pays .Pour lui, ce sont l’impunité, le manque de la politique sociale, la politisation de l’administration, l’enrichissement illicite, le mauvais fonctionnement des institutions... A ses dires, la mauvaise gouvernance est en train de nuire au développement de notre pays et à notre démocratie. Pour Seydou dicko, le mouvement ne fait pas que critiquer. Il propose aussi de solutions qui permettront à lutter pour la bonne gouvernance. Certaines des solutions qu’ils proposent sont entre autres : la bonne éducation, les sanctions en cas d’infraction, la justice, le patriotisme… Le président Yeri a promis que le mouvement ‘’ça suffit’’ luttera jusqu’à la dernière rigueur pour bannir la mauvaise gouvernance dans notre pays. B. Guindo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here