Honorable Zoumana N’Tji Doumbia : Un commissaire-priseur qui démontre qu’il y’a au Mali des enfants bien et mal nés !

85
Il y’ a-t-il des enfants bien nés et mal nés au Mali. Ça a tout l’air d’être le cas. En tout cas, c’est toute la quintessence de l’interpellation du ministre de l’Education, M. Mohamed Ag Erlaf sur l’affaire de l’école privée « Collège Horizon » par l’honorable Zoumana N’Tji Doumbia le jeudi 14 septembre. La situation de l’école privée « Collège Horizon » qui déferle la chronique depuis quelques jours a connu un développement majeur le jeudi 14 septembre avec l’interpellation du ministre de l’Education, M. Mohamed Ag Erlaf par le député élu à Bougouni, Me Zoumana N’Tji Doumbia. Cette sortie de l’honorable Doumbia a été diversement appréciée. Chacun y va de son commentaire. Nous comprenons et partageons d’ailleurs l’amertume des parents d’élèves et des élèves du Collège Horizon, nous ne comprenons pas en revanche la sortie tonitruante de l’élu CDS Mogotiguiya de Bougouni. Car le Collège Horizon n’est pas la seule école menacée de fermeture. Il y’a des écoles qui sont fermées depuis des années au Mali, 700 au moins. N’était-il pas au courant de cette situation ? Pourquoi n’a-t-il pas interpellé le ministre sur la question ? La majorité des Maliens aura été contente de voir Me Zoumana N’Tji réagir par rapport à la question. Lui qui n’a pas sa langue dans sa poche. Contre toute attente, le commissaire-priseur a préféré se taire. D’ailleurs il ne s’en foutait pas, car jamais sa conscience n’a été heurtée. Et voilà que des gros nuages planent sur l’avenir de l’école privée « Collège Horizon » que l’honorable Doumbia veut se faire bonne conscience en interpellant le ministre de l’éducation. Par cet acte Me Doumbia confirme bien l’adage selon lequel on ne prête qu’aux riches. Sinon comment comprendre un tel acharnement. Il vient rappeler aux Maliens si besoin en était que les enfants des riches (leur enfant) ont plus droit à l’éducation que les enfants des pauvres. Ce peut être pour laquelle, Me Doumbia et sa majorité ont assassiné l’école publique malienne. Faut-il rappeler à l’honorable, les enfants dont les écoles sont fermées et les enfants du « Collège Horizon » sont tous les enfants du Mali. Ils ont tous droit à l’éducation honorable. Par ailleurs, honorable il y’a beaucoup de sujets sur lesquels vous pouvez interpeller les ministres. La justice en est un. Pouvez-vous demander au ministre de la justice comment la justice est rendue dans notre pays ? Pouvez-vous interpeller le ministre de l’intérieur sur la rackette quasi quotidienne des paisibles populations par les policiers? Pouvez-vous également interpeller Me Kassim Tapo, ministre de la réforme de l’Etat et des Droits de l’Homme sur la présumée affaire des 600 millions que celui-ci aurait donné à son ami français, Me Cecaldi ? Pouvez-vous interpeller le gouvernement sur le coût des loyers à Bamako et ailleurs ? Qui du très dossier politique de l’ASAM que certains journaux de la place qualifiaient d’arnaque du siècle. Voilà autant de question que les maliens veulent savoir. En le faisant honorable, vous rendez un fier service au peuple malien. Famory Macalou Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here