Insécurité sur le tronçon Bougouni-Sibirila-Manankoro : Les transporteurs de Bougouni ont marché lundi

84

Après une attaque contre un véhicule de transport en commun sur le tronçon Bougouni, Sibirila et Manankoro, les transporteurs de Bougouni et environ ont marché lundi dernier pour réclamer plus de sécurité sur la voie. Cette marche pacifique fait suite à une attaque d’un véhicule de transport en commun lundi 11 septembre dernier en provenance de Manankoro. Cette attaque suscite beaucoup de bruits aujourd’hui à Bougouni. Les transporteurs accusent les forces de sécurité chargées d’assurer la sécurité des usagers sur le tronçon (la gendarmerie de Bougouni) de ne pas prendre au sérieux leur sécurité. A en croire les manifestants, cette attaque serait le troisième du genre sur le même tronçon courant cette année 2017. Contrairement aux deux premières qui ont vu les passagers dépossédés de leur argent et autre objets de valeurs, la troisième a fait un « blessé par balle ». Selon certains manifestants, le braquage sur ce tronçon ne date pas d’aujourd’hui. « En 2014 sur la même route, un braquage a fait mort d’homme. Il a fait beaucoup de bruit en son temps et a même fait partir le CB de l’époque », a protesté un manifestant. Selon eux, de nombreux forains ont perdu la vie et les biens dérobés atteignent plus de 120 millions de franc CFA sur cette voie

L’objectif de cette marche selon les organisateurs était de manifester leur mécontentement sur l’état d’insécurité sur la route Bougouni-Sibirila-Manankoro, mais aussi d’attirer l’attention des forces de sécurité sur l’état d’insécurité sur ce tronçon. Une copie de leur doléance a été remise au préfet de la localité qui a promis de la transmettre à qui de droit. Youssouf Coulibaly 

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here