Tournée dans les pays du G5-Sahel : IBK exhorte ses pairs…

73
Le président de la République, président en exercice du G5-Sahel, Ibrahim Boubacar Keïta, a bouclé, la semaine dernière, par Ouagadougou, un périple diplomatique de 48 heures qui l'a conduit successivement au Tchad, au Niger, au Burkina Faso. Et, en prélude, il avait reçu son homologue mauritanien à Bamako. L’objectif de ce périple d’IBK était d’obtenir de ses pairs du G5 Sahel, au cours d’entretiens fructueux, leur mobilisation pour se rendre à la 72ème session des Nations unies afin de défendre ensemble le G5 Sahel lors de l'Assemblée générale des Nations unies. À la suite de ses entretiens, le président de la République a obtenu de ses pairs du G5-Sahel leur présence à tous à New York pour défendre l’ambition du G5. En marge de l'Assemblée générale des Nations unies, selon le président IBK, à sa descente d’avion à l’aéroport international Modibo Keïta-Sénou, «se tiendra une réunion de haut niveau du G5-Sahel avec l'Union européenne, l'Union africaine, la France, les Etats-Unis et l'ONU». Pour lui, son voyage a été fructueux, car il a permis de lever les réticences de ses pairs qui ne voulaient pas se déplacer à New York. Au cours de son périple, le président IBK, en sa qualité de président en exercice du G5-Sahel, a rendu compte de l’inauguration du poste de commandement central de la force conjointe du G5-Sahel à Sévaré, Mopti (au centre du Mali). Rappelons que la force conjointe du G5 Sahel est un instrument de lutte efficace contre le terrorisme et les narcotrafiquants au Sahel et dans le monde entier. Ousmane DIAKITE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here