22 septembre 2017 : Sous le signe de la relance

96

Vendredi 22 septembre 2017, le Mali célébrera le 55e anniversaire  de son accession à l’indépendance. La  commémoration des 57 ans du Mali indépendant intervient, cette année, sous le signe de la relance économique, politique, mais aussi le repositionnement du Mali comme acteur incontournable dans l’instauration de la paix au Sahel et dans le monde. Le Mali revient de loin. Malgré les nombreuses crises auxquelles le pays a été confronté ces dernières années, le Mali continue d’avancer, mais le bout du tunnel est encore loin

Les signaux sont actuellement au vert grâce au leadership du président IBK. Malgré le contexte sécuritaire difficile, le président de la République est parvenu à restaurer l’image du Mali. Il a su insuffler du sang neuf dans la diplomatie malienne, entreprendre des reformes idoines pour la bonne santé économique du pays et surtout dans le secteur sécuritaire. La refondation de l’Armée est en marche avec plusieurs initiatives dont le Programme de formation des éléments, initié par l’Union Européenne, des recrutements au sein des Forces mrmées maliennes (FAma), l’opérationnalisation de la Force du G5 Sahel, l’adoption de la Loi d’Orientation et de Programmation  Militaire sur 5 ans, etc. Il s’agit d’améliorer la capacité opérationnelle des unités combattantes, d’améliorer le soutien logistique, assurer la mobilité opérationnelle, le cadre de vie et de travail des troupes… Cette vaste réforme touche l’ensemble des services et structures des forces armées et de sécurité maliennes. Il s’agit de la Direction Sociale et Santé des Armées (DSSA), les Transmissions, l’Artillerie, le Régiment des Commandos Parachutistes, l’armée de terre, de l’Air, le Génie militaire, la Garde nationale, la Gendarmerie nationale, la Police nationale, la Protection civile, la Conservation de la nature, la Douane, les écoles militaires… A la veille de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, président en exercice de la Force du G5 Sahel, est à l’Assemblée générale des Nations unies pour obtenir le soutien de la Communauté internationale pour l’opérationnalisation de la Force commune. En bon Guide, il mène bien le combat pour sécuriser le Sahel, afin de garantir la sécurité du monde entier. Malgré la crise politico-sécuritaire  qui a secoué le Mali jusque dans ses fondamentaux, le pays  tient toujours debout. La bonne mise en œuvre de l’Accord pour paix avec le retour définitif du gouverneur à Kidal en est la confirmation. Abdoul Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here