Affaire collège horizon au Mali : Le PM devant les députés ce matin

60

Après le passage de son ministre de l’Education devant les députés sur la question relative au transfert des écoles du Collège horizon à la Fondation Maarif, c’est au tour du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, de venir aujourd’hui s’expliquer devant l’Assemblée nationale sur le même sujet. Interpelé le jeudi 14 septembre, par Zoumana N’Tji Doumbia, député élu à Bougouni, le ministre de l’Education nationale n’aurait pas convaincu les députés sur le bien-fondé du transfert des établissements du Collège horizon à la Fondation Maarif. « Sur le protocole d’accord signé entre le gouvernement malien et celui de la Turquie, le 12 août 2017 qui est à la base de la présente décision, Mohamed Ag Erlaf n’a pu donner aucune réponse satisfaisante aux préoccupations du député. Acculé, le ministre n’a eu d’autres choix que de fuir le débat », nous a confié un député de la majorité. «Ça commence à devenir un tribunal. Je ne suis pas à la barre », telle a été sa réponse à la série de questions de Zoumana N’Tji. Le député interpellateur et ses collègues qui accordaient une attention particulière aux échanges sont restés sur leur faim. L’affaire s’est corsée puisque l’opposition parlementaire s’est vite saisie du dossier. Adama Kané, député élu à Barouéli sous les couleurs du principal parti de l’opposition (URD), a interpelé immédiatement le gouvernement sur la même question. « J’ai apprécié les passages de Zoumana N’Tji, mais j’ai été déçu par les réponses du ministre. Comme personne d’autres ne pouvait intervenir dans le débat, j’ai décidé d’interpeller le gouvernement conforment à l’article 93 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, sur cette question d’actualité qui est très important pour notre pays », a expliqué Adama Kané. Pour l’élu de la Nation, « nous avons 3200 enfants maliens dont l’avenir est en train d’être tronqué par le gouvernement au nom d’une coopération et laisser le côté de l’intérêt du Mali », a-t-il regretté. En principe, c’est le Premier ministre en personne qui doit se présenter aujourd’hui devant l’Assemblée nationale pour répondre aux préoccupations des députés sur les raisons et les conditions de transfert des écoles du Collège horizon à la Fondation Maarif. Maliki Diallo Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here