Dioncounda, Dramane, Moustapha et Kalfa dans les starting-blocks de L’ADEMA pour 2018 : Les quatre prétendants pour un fauteuil sur le divan

62
Selon toute vraisemblance, ces quatre solliciteront le suffrage des militants de l’ADEMA via le Comité Exécutif, CE, pour se porter candidats en 2018. Dramane Dembélé, Moustapha Dicko et Kalfa Sanogo se frotteront à l’ancien président de la Transition, Dioncounda Traoré, pour une place qualificative, à la phase finale prévue en 2018. Qui sont ces quatre audacieux militants qui veulent être le porteur du brassard des Abeilles pour aller à la conquête de Koulouba ? Il ne fait plus l’ombre d’aucun doute que le parti de l’ancien Président Alpha Oumar Konaré alignera un homme sur la ligne de départ de la course vers Koulouba en 2018, contre la volonté de ceux qui sont toujours à la manœuvre pour IBK. N’ayant pas d’homme providentiel, ils seront probablement quatre à solliciter l’investiture du parti : Dioncounda Traoré : il est le super favori parmi les quatre et semble convaincre une frange importante des militants. L’ancien Président de la Transition aura plus d’un tour dans son sac. Et son CV plaide largement en sa faveur. Membre fondateur de l’ADEMA, député et plusieurs fois ministre, Président de l’Assemblée Nationale sous ATT, Dioncounda Traoré peut avoir la faveur des pronostics au sein de la Ruche. Selon les informations, il serait le seul candidat à avoir les moyens conséquents pour la campagne. L’une de ses faiblesses serait, selon certains militants, est sa proximité avec IBK. Dramane Dembélé : s’il est investi candidat, il serait à sa deuxième tentative pour aller à Koulouba. Pour rappel, Dra a été le porte étendard de l’ADEMA à l’élection présidentielle de 2013 et il est arrivé troisième après IBK et Soumaila Cissé. L’ancien Directeur général de la Géologie et des Mines sous ATT, et ancien Ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat sous IBK, s’il était un inconnu en 2013, ne le sera pas en 2018, il a eu l’occasion de sillonner le Mali pendant la campagne de 2013. Sa force réside dans sa jeunesse et son audace, mais sa plus grande faiblesse est la mauvaise image qu’il a laissée au département de l’Urbanisme et de l’Habitat, dans l’attribution des logements sociaux. S’il est investi, il pourra non seulement améliorer son score de 2013, projeter le parti dans l’avenir et avoir enfin une stature d’homme d’Etat. Moustapha Dicko : le quatrième vice-président de l’ADEMA serait également à sa deuxième tentative pour porter le dossard. La première survint en 2013 et il croit bien en son étoile cette fois-ci. Ancien ministre de l’Education sous Alpha Oumar Konaré, ancien député sous ATT et ministre de l’Enseignement Supérieur sous IBK, l’ex ambassadeur, Moustapha Dicko est membre fondateur de l’ADEMA et siège au Comité Exécutif depuis sa création. M. Dicko se dit défenseur des valeurs fondatrices du parti. Sa force réside dans son sens de l’écoute, son franc parlé et son courage. Sa faiblesse, selon certains militants, serait son manque de moyens pour financer la campagne et au fait qu’il n’est pas d’un commerce facile. Kalfa Sanogo : le Maire de Sikasso et Dioncounda Traoré seraient les deux candidats non membres de la direction de l’ADEMA. Le premier est seulement membre de la section de Sikasso et le second est président d’honneur, ce qui lui ouvre beaucoup de portes. Le seul fait de ne pas être membre du CE ne devrait pas être un handicap, car Kalfa Sanogo est le seul parmi les prétendants à avoir une légitimité avec un mandat électorat de l’un des plus grands bastions électoraux, qui est Sikasso. Membre fondateur également, M. Sanogo fut PDG de la CMDT et dit être un homme de réseaux. Son audace à franchir le premier pas vers la candidature a été appréciée par les militants de l’ADEMA. Sa faiblesse serait son appel à voter pour IBK dès le premier tour contre le candidat de son parti en 2013. Ce qui a fait dire à certains militants qu’il a trahi le parti, une complication de plus pour sa candidature. Youssouf Sissoko [email protected] Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here