Les notabilités de Koutiala reçues par le président de la République : Remerciements et soutien à un natif de la localité

54
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a reçu, samedi dernier, dans la salle de banquets de Koulouba, les notabilités de Koutiala. Le chef de l’Etat était entouré de ses proches collaborateurs, notamment le secrétaire général de la Présidence, Soumeylou Boubeye Maïga. Bourse au Japon La délégation, forte de plus de 70 personnes venues des cinq cercles du Miniankala (Koutiala, Yorosso, Bla, San et Tominian), a tenu à saluer et surtout remercier le chef de l’État pour tout ce qu’il fait pour la paix au Mali et pour son développement. La première séquence de la cérémonie a porté sur les interventions en langue nationale bamanan. Ainsi, le président du Réseau des communicateurs traditionnels (Recotrade) de Koutiala, Adama Kouyaté, le représentant des paysans, Bakary Dembelé, le président de la Fédération des huileries du Mali, Fantamady Kéïta, les représentants de la Communauté musulmane, Cheick Oumar Dembelé, de l’Eglise catholique, Appolinaire Dembelé, de l’Eglise protestante, Joseph Goïta et la présidente des femmes de Koutiala, Korgua Diallo, ont tous salué le président Ibrahim Boubacar Kéïta pour l’impressionnant travail abattu depuis son installation au palais de Koulouba. Ils ont particulièrement mis l’accent sur le secteur du développement rural, notamment les progrès enregistrés dans le domaine de l’agriculture avec la subvention du prix de l’engrais, l’octroi de 1000 tracteurs aux paysans, la subvention du prix du coton etc. À l’issue de la cérémonie, le représentant des notables de Koutiala a exprimé l’honneur fait à sa délégation de rencontrer le président de la République. « On est venu dire au président de la République que nous, de Koutiala, nous sommes avec lui. IBK est de Koutiala et on ne va jamais lui tourner le dos. On n’est pas venu lui soumettre une doléance, ni lui demander de l’argent. On est venu lui dire que malgré les problèmes, on est avec lui. Nous ne souhaitons jamais qu’il échoue dans son travail. On est venu le soutenir pour que tout ce qu’il souhaite pour le Mali soit réalisé. C’est la raison de notre présence ici », a confié Oumar Ouattara. Très ému, le président Kéïta a, à son tour, dit : «Vous pouvez être reconnu à Paris, Londres, Bruxelles ou Washington, si dans votre petit village natal on ne vous reconnaît pas, cela vous disqualifie de toutes qualités humaines, sociales. Je considère Koutiala comme le lieu à partir duquel tout fut possible : lieu de naissance, lieu d’éducation primaire et de vie sociale fondamentale… Que ceux qui viennent de cette grande ville économique, importante pour l’économie du Mali, aient tenu à venir aujourd’hui en rang serré me dire la chaleur de leur amitié, de leur fraternité, de leur accompagnement ne pouvait pas me laisser indifférent». «Je ne suis qu’un homme, il était donc naturel, normal que j’en fusse un peu ému. Je crois que les mots, en pareilles circonstances, sont impuissants à traduire ce que l’être ressent profondément. Simplement merci à toutes et à tous, Koutiala n’est pas proche de Bamako, c’est un peu loin. Que tous ceux-là dont les âges ne sont pas égaux, de toutes les conditions, de toutes les confessions aient tenu à en être est quelque chose de profond. Merci aux filles et aux fils de Koutiala, merci à la grande famille de Koutiala», a exprimé le chef de l’État. Comme pour davantage prouver son attachement à Koutiala, Ibrahim Boubacar Kéïta a promis d’y construire un jour sa maison. Enfin, le président de la République s’est dit convaincu qu’aujourd’hui, le vieux patriarche, El-Hadj Sidiky Ouattara, vénéré de tout le Miniankala, a un nouveau sommeil de paix. C’est par la Fatiha, en ce jour d’Achoura, que la cérémonie s’est achevée. Massa SIDIBÉ Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here