Seydou Nantoumé: bienfaisant ou vengeur ?

Propulsé dans les affaires par l’ex président Amadou Toumani Touré, Seydou Nantoumé figure dans la cour des grands opérateurs économiques au Mali. L’homme fait parler de lui de par sa générosité et son amour pour le pays Dogon. Cependant, derrière cette générosité, certains de ses actes sentent une revanche. La construction de la mosquée de Bandiagara qui a fait couler tant d’ancres en dit assez. De retour d’un cours séjours en provenance de Bandiagara, nous avons été informés par un ami que la construction de la mosquée de Bandiagara par le puissant opérateur économique Seydou Nantoumé, n’est pas seulement un acte de générosité. A en croire l’ami, il s’agit plutôt de laver une vexation qui n’avait jusque-là que trop duré. En effet, pendant des années, les Dogons auraient tenté sans succès de décrocher l’imamat de la localité. Les peulhs s’y auraient toujours opposé, car, s’estimant être les fondateurs de ladite mosquée, selon notre source. Une situation qui aurait toujours frustré les Dogons… Ainsi, pour laver l’affront, les Dogons de Bandiagara auraient sollicité leur frère Seydou Nantoumé qui aurait tout mis en œuvre pour la construction et l’équipement d’une grande mosquée ultra moderne. Dont le coût avoisine 2 milliards de Franc CFA. Comme pour se châtier les peulhs, nous avons appris que les Dogons ont occupé le poste d’imam. Et mieux, les prêches (Wadjouli) ne sont depuis qu’en seule langue Dogon. Hors à l’époque c’est n’était pas le cas. La question qui nous taraude l’esprit est de savoir, si réellement Seydou Nantoumé a financé la construction et l’équipement de la mosquée de Bandiagara pour la raison évoquée par notre source. Si telle n’est pas le cas, qu’il veille bien nous faire parvenir un démenti pour éclairer la lanterne de nos fidèles lecteurs sur la question. NB : Loin de toute intention de soufflé sur la braise, la seule raison de la publication de cet article, est de mettre fin aux rumeurs persistantes sur la question qui d’ailleurs est assez sensible. Car en effet, notre source n’est sans doute pas la seule à être en possession de cette information… La Rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here