Forum africain des énergies renouvelables: la participation de qualité du groupe DSBI

En marge du 2e Forum africain des énergies renouvelables ouvert, le vendredi dernier, dans le jardin de l’Hôtel de l’Amitié de Bamako, le Groupe Diadié SANGARE, Business international (DSBI) a animé, samedi dernier, dans son stand d’exposition, un point de presse, focalisé sur sa participation au salon et la présentation de ses produits phares. Le point de presse était animé par le directeur exécutif de DSBI, Allaye Aly DICKO, qui avait à ses côtés la directrice commerciale de l’entreprise, TRAORE Lala GUITTEYE. Selon M DICKO, DSBI, cadette du Groupe DS (Diadié SANGARE) au capital de plus de 33 milliards de FCF, a été créée en 2013 avec comme objectif principal de répondre aux besoins multiservices d’un marché africain en plein essor économique. Aussi, a-t-il précisé, les activités de DSBI, portent essentiellement sur les secteurs de l’import-export, le commerce général, le transit-transport, distribution des produits pharmaceutiques, la communication d’entreprise et l’événementiel, etc. Par ailleurs, a-t-il fait savoir, pour fructifier tous ces secteurs d’activités, DSBI a noué des partenariats solides « gagnant-gagnant » avec de grands groupes en Afrique, en Europe et en Asie. À propos du Forum africain des Énergies renouvelables, le directeur exécutif de DSBI a rappelé qu’il s’agit d’une rencontre annuelle de haut niveau qui s’inscrit dans la durabilité et qui réunit tous les acteurs des énergies renouvelables pour débattre, proposer, collaborer et mettre en œuvre des actions concrètes pour l’Afrique. À son avis, tout comme pour l’Afrique, l’énergie est un facteur incontournable pour le développement du Mali d’où, le choix d’organiser cette 2e édition du Forum AFER dans notre pays. Pour lui, ce choix est justifié à la fois par la nature et l’envergure de ses problèmes climatiques, environnementaux, démographiques et énergiques ainsi que par les efforts considérables du gouvernement pour faire face aux défis énergétiques. Le Mali, a-t-il noté, dispose d’un fort potentiel en matière d’énergies renouvelables réparties sur toute l’étendue du territoire national. L’entreprise DSBI, acteur majeur au Mali dans le secteur des énergies renouvelables, participe au salon organisé en marge du Forum AFER, à travers ses produits solaires de fabrication française (SUNNNA design) ainsi que son partenaire marocain MELAINNESS qui est un pionnier dans la production d’eau potable 100 % écologique. Au fait, créée en 2013, MELAINNESS, dira M. DICKO, a inscrit dans ses préoccupations l’apport en énergie durable pour satisfaire les besoins en eau non polluée (traitement, purification et distribution) ainsi que toutes les alternatives écologiques viables et durables pouvant être exploitées par l’être humain (solaires, hydrauliques, éoliennes). Aussi, a-t-il expliqué, après l’étude de rapport de l’OMS et du constat sur la très forte demande en besoin vitale et urgente en énergie renouvelable, MELIANNESS se lance à la recherche de brevets sur de nouveaux systèmes éco-responsables et durables, et spécialiste dans le traitement de l’eau et sa dépollution. Ainsi, avec l’appui de ses partenaires et fournisseurs locaux, elle participe de nos jours au développement d’un nouveau concept d’unités de production et de recyclage. Ledit système crée l’eau pure et potable provenant de l’humidité contenue dans l’air ambiant (générateur d’eau atmosphérique). Selon M. DICKO, cette fontaine utilise l’énergie solaire et/ou toutes autres énergies pour produire, recycler et traiter l’eau par ultra-purification, ionisation, minéralisation et traitement UV. Ces micros-stations de purification et de production, a-t-il noté, récupèrent l’humidité dans l’air par condensation et la transforment en eau potable et propre à la consommation. « Peu importe la source ou la quantité de l’eau, cette machine nettoie, traite et purifie l’eau pour la redistribuer fraiche ou chaude avec une qualité exceptionnelle et un goût neutre et sans odeurs. Les systèmes sont ultra-mobiles et peuvent donc être déplacés dans tous les endroits concernés et par tous les moyens terrestres, aériens et maritimes », a expliqué M DICKO. Ce concept, a-t-il indiqué, est très novateur et s’adapte à tous les secteurs. DSBI, en sa qualité de distributeur exclusif des produits MELIANNESS en Afrique de l’Ouest, inscrit la vulgarisation des fontaines « atmo » dans ses produits prioritaires pour répondre à un besoin urgent d’approvisionnement en eau potable dans plusieurs pays de la sous-région. Toutefois, a déploré le directeur exécutif de DSBI, pour des raisons protocolaires de voyage, les fontaines en question ne seront à Bamako, qu’à partir d’aujourd’hui lundi. Enfin, M. DICKO a apprécié positivement l’affluence de la clientèle à cette 2e édition. Par Sékou CAMARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here