Autonomisation économique des femmes: L’ONU Femmes met à disposition des agricultrices maliennes une plateforme numérique

Dans l’optique d’accroitre l’autonomisation économique des femmes rurales, l’ONU Femmes vient de lancer le mercredi 4 octobre 2017, à l’hôtel Radisson Blu, une plateforme numérique dénommée « Buy From Women, Acheter auprès des Femmes », un outil très puissant qui apportera des solutions aux agricultrices à plusieurs niveaux. Environ 25.000 agricultrices bénéficieront de cette application et moins de 40.000 en bénéficieront indirectement. Ce programme, dans sa première phase, ciblera les régions du sud et du centre du Mali. Lancée sous la présidence du Sous-secrétaire Général des Nations Unis et Directeur Exécutif Adjoint de ONU Femmes, Yannick Glemarec qui effectue une visite dans la capitale du 4 au 6 octobre. C’était en présence du Représentant Résident de ONU Femmes au Mali, Maxime Houinato, les Directeurs généraux de l’AGETIC, Hamed Salif Camara et de l’AGEFA, Souahibou Coulibaly. La plateforme « Achetez auprès des femmes » est destinée à mettre en lien les femmes productrices avec les acheteurs pour un meilleur accès aux marchés. Cette application numérique praticable à partir d’un téléphone portable ou sur le Web a fait ses preuves au Rwanda et elle va sans doute révolutionner le monde rural. Tout en permettant aux femmes productrices du Mali d’accroitre leur autonomie économique. Concernant les objectifs de ce concept, il s’agit d’opérationnaliser une plateforme numérique par les connaissances technico-économiques et la mise à disposition d’information commerciales et financières. La facilitation de l’accès des femmes agricultrices aux moyens de production et aux marchés porteurs sur des chaines de valeurs créatrices de plus de valeur ajoutée. Pour le moment le programme cible les filières de production d’échalote, d’oignon et de la pomme de terre et les zones concernées du projet sont le district de Bamako, les régions de Kayes, Koulikoro, Ségou et Sikasso. Il sera mise en œuvre par l’ONU Femmes avec l’assistance technique de l’Agence de Gestion du Fonds d’Accès Universel (AGEFAU), l’Agence des Technologie de l’Information et de la Communication (AGETIC) et la Coopération Luxembourgeoise. Ainsi, après le Rwanda le Mali est le deuxième pays qui bénéficiera de cette technologie, notamment avec d’autres innovations qui comblera le fossé entre les agricultrices et les agricultures. Des innovations telles que la langue nationale (Bambara), les payements en ligne et autres« Pour pouvoir combler ce fossé entre les agricultures et les agriculteurs en matière d’accès aux intrants agricoles. Nous avons maintenant des solutions numériques qui nous permet de faire des choses qui étaient impensables il y’a cinq ans. Maintenant avec un portable, nous pouvons à partir d’une application mettre en contact les agricultrices avec un niveau d’alphabétisation limité avec leur financiers, leurs fournisseurs, leurs clients, avec les chaines de valeur local, national et international», a déclaré le Sous-secrétaire Général des Nations Unis et Directeur Exécutif Adjoint de ONU Femmes, Yannick Glemarec. Parlant dudit programme, le représentant Résident de ONU Femmes au Mali, Maxime Houinato dira qu’il a pour objectif d’assurer l’autonomisation économique des femmes. C’est-à-dire de donner une plus grande résilience à l’agriculture dans un contexte de climat un peu difficile. Selon lui, il s’agit de s’assurer qu’il y ait un accès aux différents ressources ou techniques de production tel que la terre, le financement, les marchés etc. Ousmane Baba Dramé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here