L’Adema et la présidentielle de 2018 : Kalfa Sanogo au rebond !

La manifestation de soutien à la candidature de Kalfa Sanogo (Maire Adema de Sikasso) à l’élection présidentielle de 2018, n’a pas tenu toutes les promesses des organisateurs de cette rencontre. En effet, dans sa déclaration aux populations sorties pour solliciter sa candidature en 2018, Kalfa Sanogo dit attendre d’abord le choix du candidat au sein de son parti Adema/Pasj, avant de prendre une décision. La date du samedi 16 septembre sera gravée en lettres d’or dans les annales politiques du Mali. Car le Maire de Sikasso vient de démontrer sa maturité politique. Pour la simple raison que l’homme ne s’est pas laissé embobiner par les nombreuses sollicitations pour se porter candidat en 2018, avec ou sans son parti politique. Le Maire, dans sa déclaration, a fait savoir que l’alternance en 2018 se fera au sein de la classe politique. Il a rassuré les populations acquises à sa cause que la question de sa candidature sera réglée au moment opportun. Cette décision du Maire de Sikasso, de se référer à son parti avant de prendre une décision, consiste à consolider les efforts de son parti, quant aux valeurs fondatrices de ce parti, à sensibiliser et à mobiliser les militants à adhérer à une cause juste et noble, et à définir une stratégie bien ficelée pour la conquête du pouvoir. Il a remercié les initiateurs de cette rencontre pour la confiance placée en lui. Mais les a rassurés qu’il ne saurait être un rebelle aux idéaux de son parti. Mais les a appelés tout de même à rester vigilants pour la suite de leur requête, une fois que l’Adema aura fait le choix de son candidat pour l’élection de 208. « Tout ce travail va se poursuivre par des séries de rencontres, de concertations et de sensibilisations avec les organisations de jeunes et de femmes, les rencontres avec des personnalités pour le bien-fondé de cette initiative.», a soutenu Kalfa Sanogo. C’est toujours avec stupéfaction qu’on observe des acteurs politiques qui défendaient corps et âme un idéal au sein d’une formation politique, la quitter à la veille d’une élection, avec une énergie débordante. Et Kalfa Sanogo vient de donner une belle leçon de morale aux militants indécis des formations politiques. Cette leçon est le respect strict des textes de son parti, quitte à vouloir briguer la magistrature sous la bannière de candidat indépendant. Mais en respectant d’abord le choix que son parti aura fait pour la présidentielle à venir. Pour rappel, Kalfa Sanogo est un pur produit du parti des Abeilles, et sa décision surprend plus d’un militant. Surtout les camarades de ce parti qui s’en croient coûte que coûte les messies. Les obligeant à violer les textes de leur parti et à se donner en spectacle dans les colonnes de journaux. Décisions salutaires dont les autres membres du parti doivent s’inspirer pour faire de leur parti une formation politique puissante et incontournable sur l’échiquier politique national. Assi de Diapé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here