Commémoration du mois de la solidarité : Quelle solidarité pour quelle fin ?

Le mois d’octobre comme à l’accoutumé depuis plus de 20 ans est consacré à l’entraide, à la solidarité et à la lutte contre l’exclusion au Mali. Le 1er octobre 2017 la 23ème édition du mois de la solidarité et la lutte contre l’exclusion a démarré sur toute l’étendue du territoire national. Le samedi, 30 septembre 2017 le parrain national de ce mois d’entraide et de solidarité envers les couches démunies, Chérif Ousmane Madane HAIDARA, le président de l’Ansardine International et vice-président du Haut conseil Islamique du Mali, a officiellement lancé le mois lors d’une conférence de presse, à la maison des Ainés sise à Hamdallaye ACI 2000. En présence du représentant du gouvernement, des marraines et des parrains des semaines et plusieurs personnalités de marque acquis sur la cause. Cette 23ème édition a pour thème : « la solidarité, une opportunité pour maintenir la cohésion sociale dans un Mali Uni et réconcilié ». Le conférencier, Chérif Ousmane Madane Haidara a vivement remercié les autorités du pays pour avoir lui choisi comme parrain de cette 23ème édition du mois de la solidarité et d’entraide dans notre pays. L’initiative est bonne et mérite d’être encouragée par tous les Maliens. « Quand on parle de solidarité, je dirai qu’on a pris dans le coran. Car le coran recommande d’aider son prochain chaque jour », clame le président de l’Ansardine international. C’est raison pour laquelle renchérit Haidara, j’ai accepté l’honneur qui m’a été fait de parrainer ce mois. Il a annoncé les grandes actions qui font être entreprises durant le mois par sa famille et sa communauté Ansardine. Notamment la prise en charge de 100 enfants orphelins et de 100 femmes veuves durant le mois. L’association Ansardine International m’a aussi promis de donner du sang, partout au Mali, durant une journée. Une personne de bonne volonté m’a promis également 200 sacs de riz pour les démunis. Ça ne sera pas tout. Nous apporterons au fur et à mesure tout aide qui nous sera donné dans ce sens. Ce mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion est une cause humanitaire nationale, sociale, et d’entraide entre les fils du Pays. Je ferai de mon mieux pour soulager les personnes démunies ou en situation de l’handicap. A rappeler que la commémoration de la 23ème édition sera bâtie autour de certains objectifs à savoir, la promotion d’une culture de solidarité au sein des populations ; le renforcement des capacités des groupes vulnérables en vue de lutter contre leur exclusion sociale ; la promotion des mécanisme de protection sociale de la population contre les risques sociaux ; la mobilisation des populations et des partenaires autour de la mise en œuvre d’actions visant au maintien de la paix et de la cohésion sociale. Le mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion sera parrainé par deux marraines et deux parrains. La marraine de la première semaine du 1er au 8 octobre 2017, est Pr Astan TRAORE, diabétologue à l’hôpital du Mali. Et celle de la deuxième semaine du 8 au 14 octobre, est Mme Samassékou Badji TOURE, présidente de l’association d’aide aux indigents, infirmes, enfants orphelins et déshérités. Le parrain de la troisième semaine du 15 au 21 octobre 2017, est l’actuel président du conseil économique, social et culturel, Boulkassoum HAIDARA. Le parrain de la 4ème semaine du 23 au 30 octobre 2017 est Malamine KONE, le PDG de Airness, le généreux l’équipementier sportif Malien. La célébration de ce mois de solidarité et de lutte contre l’exclusion est une aubaine pour les couches vulnérables de notre société. Parce que le pays connait un contexte socio-sécuritaire extrêmement délicat, marqué par les violences, les assassinats ciblés, et autres crimes odieux perpétrés par des terroristes, dont les populations sont innocemment victime. La solidarité et l’entraide en faveur de ces victimes collatérales de la crise malienne sont à saluer et à encourager par tous. Car au delà de l’humanitaire la vie de chaque Malien compte. Seydou Diarra Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here