Mali-Côte d’Ivoire: Pas de coupe du monde pour les Aigles

Pas de Coupe du monde pour le Mali. En avant-dernier match éliminatoire de la Coupe du monde 2018, le Mali a été accroché (0-0), à Bamako, par la Côte d’Ivoire ce vendredi au Stade du 26-Mars. Avec désormais 3 points au compteur à une journée de la fin des éliminatoires, les Aigles ne peuvent plus prétendre à la première place qualificative pour la phase finale du Mondial russe. En quête de sa première participation à une phase finale de Coupe du monde, le Mali devra encore attendre pour voir ce rêve se réaliser. En effet, l’équipe nationale dont les chances étaient déjà hypothéquées avant le coup d’envoi du match d’aujourd’hui ont complètement dit adieu à son rêve suite au match nul concédé face aux Eléphants ivoiriens. Pour cette rencontre, le sélectionneur intérimaire, Mohamed Magassouba avait aligné un onze de départ inédit avec seulement Molla Wagué (capitaine jour) comme vétéran. Laissés à eux-mêmes sur le terrain pour mériter la confiance placée en eux, les jeunes joueurs dont beaucoup connaissaient  leur première titularisation ont affiché de bonnes intentions. Malheureusement qu’ils n’étaient pas trop bien  inspirés pour trouver la faille chez l’adversaire. Après une première alerte déclenchée par les visiteurs avec la belle sortie du portier malien, Djigui Diarra, sur l’action pour dégager le danger mené par Roger Assalé (12’), les Aigles prennent de nouveau le jeu à leur compte et se montrent quelques fois dangereux. A la 24’, le Mali obtient la balle du match sur un joli coup-franc aux abords de la surface ivoirienne. Bien tiré par Yves Bissouma, le portier ivoirien Sylvain repousse le ballon dans le pied de Moussa Doumbia. En déséquilibre, l’ancien joueur de l’AS Réal de Bamako ouvre trop son pied pour finalement manquer la case vide tout ouverte. En seconde période, la jeune formation malienne appuie de nouveau sur l’accélérateur. Moussa Doumbia revient encore à la charge. A la conclusion d’une belle action, il décoche un missile qui va s’écraser sur la barre transversale derrière un Sylvain Gbohouo resté impuissant sur l’action. Auparavant, l’attaquant Adama Niane, bien servi par le même Doumbia, avait également tenté sa chance sur une frappe instantanée  qui passe au ras du poteau (52’). Pleine de volonté, mais tombées sur une équipe expérimentée ivoirienne, l’équipe malienne, en phase reconstruction,  qui a dominé dans la possession tout comme le nombre d’occasions a affiché un visage séduit ce soir. Et l’équipe expérimentale alignée par le sélectionneur intérimaire, Mohamed Magassouba, promet un bel avenir. Malgré tout, la compétition s’arrête là pour elle. Avec désormais 3 points au compteur à une journée de la fin des éliminatoires, les Aigles ne peuvent plus prétendre à la première place qualificative pour la phase finale du Mondial russe. Le ticket se jouera lors de la dernière journée entre la Côte d’Ivoire (8points), le Maroc (6points, un match à jouer) et le Gabon (5points, un match à jouer également). A l’occasion de cette dernière journée, le Mali se rendra à Libreville pour défier les Panthères du Gabon le 6 novembre prochain pendant que les Eléphants de Côte d’Ivoire recevront les Lions de l’Atlas du Maroc. Equipe du MALI: Djigui Diarra (G.K), Youssouf Koné, Molla Wagué (cap), Mamadou Fofana, Hamari Traoré, Diadié Samassékou, Souleymane Diarra, Yves Bissouma (puis Amadou Haïdara, 79’), Adama Traoré (puis Moussa Djénépo), Adama Niane (puis Kalifa Coulibaly, 62), Moussa Doumbia. Entraîneur : Mohamed Magassouba. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here