Suite aux incidents lors du match Mali-Maroc du 5 septembre à Bamako : La Fifa condamne la Femafoot au paiement d’une amende de 10 millions Fcfa

Lors du match de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018 du 5 septembre dernier, opposant les Aigles du Mali aux Lions de l’Atlas du Maroc, un incident s’est produit au Stade du 26 mars. Certains supporters ont exprimé leur mécontentement suite au match nul. La Commission de discipline de la Fifa s’est penchée sur ce dossier à Zurich lors de sa séance du 28 septembre dernier. Et la Fédération malienne de football est tenue responsable pour la violation des articles 65 et 67 du Code disciplinaire de la Fifa, des articles 4 al.2 et 29 al.1 du règlement de la Fifa sur la sûreté et la sécurité des stades ainsi que de l’article 2 de l’Annexe C du règlement de la Fifa sur la sûreté et la sécurité des stades, pour les incidents survenus lors du match du Mali face au Maroc. Raison pour laquelle, la Fédération malienne de football a été condamnée au paiement d’une amende d’un montant de CHF 15 000, soit près de 10 millions Fcfa. « Cette amende est payable dans un délai de 30 jours à compter de la notification de la présente décision. La Femafoot est ordonnée de prendre et mettre en œuvre toutes les mesures appropriées afin de garantir qu’elle se conforme à la règlementation de la Fifa. Si de tels incidents devaient se reproduire dans le futur, la Commission de discipline de la Fifa n’aurait pas d’autre choix que d’imposer des sanctions plus sévères à l’encontre de la Femafoot» selon la décision. Élection du nouveau comité exécutif de la fédération malienne de football : Les émissaires de la Fifa et de la Caf à Bamako pour superviser Tous les regards sont désormais braqués sur l’Assemblée générale élective de la Fédération malienne de football (Femafoot) prévue pour ce dimanche au Gouvernorat du district de Bamako. Toutes les dispositions sont prises pour que cette élection puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles. Deux candidats sont dans la course. Il s’agit de Mamoutou Touré dit Bavieux et de Salaha Baby. La Fédération internationale de football association (Fifa) a décidé d’envoyer deux émissaires afin de superviser les travaux. Il s’agit de Veron Mosengo Omba, directeur du Bureau des 211 associations au niveau de la fifa et Urs Kluser, chef de Cabinet de la secrétaire générale de la Fifa, Fatma Samoura. Ces deux responsables connaissent parfaitement la situation de la crise du football malien pour avoir participé, le 29 novembre 2016, aux travaux de l’Assemblée générale extraordinaire de la Femafoot, après la sentence du TAS. Ils sont attendus à Bamako ce vendredi. Par ailleurs, le président de la Fédération de football de la Mauritanie, Ahmed Ould Yahya, représentera la Confédération africaine de football à cette Assemblée générale élective. Il était récemment au Cameroun pour la mise en place du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football. ABH Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here