Recasement des déguerpis: Le marché de Darsalam prêt à accueillir les commerçants détaillants

Le Premier Ministre, Abdoulaye Idrissa Maiga a procédé, le samedi 7 octobre 2017, à l’inauguration du marché moderne de Darsalam qui doit accueillir les déguerpis des voies publiques de Bamako. C’était en présence de certains membres du gouvernement, des autorités administratives, locales et traditionnelles, des responsables de la Chambre de Commerce et d’industrie du Mali (CCIM). Réalisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali en partenariat avec la mairie de la commune III, l’équipement marchand, qui a couté 645.000.000 de FCFA, entièrement financé par la CCIM, est destiné à recaser les déguerpis, notamment les commerçant détaillants, les artisans… Au dire du Président de la CCIM, Youssouf Batilly, ce marché respecte toutes les normes de sécurité avec un réseau électrique souterrain dont deux poteaux d’incendie pour la protection civile. Plus loin, il dira que le marché est composé de 364 boutiques de 4m² avec un compteur prépayé dans chacune, 80 étals de 2m², destinés aux fruits, légumes, viandes et poissons, 4 bloc toilettes de 6 toilettes chacun dont deux pour les hommes et deux pour les femmes, soit 24 toilettes. Selon Youssouf Batilly, il y’aura bientôt dans la commune, une extension de ce nouveau marché de Darsalam et une autre à Ouolofobougou pouvant accueillir 650 déguerpis. En outre, il a expliqué que ce nouveau marché moderne est le fruit d’un formidable partenariat avec les autorités communales de la commune. Ainsi, il a remercié les autorités pour leur accompagnement, tout en soulignant que malgré ces efforts, le nombre de déguerpis non recasés, reste encore élevé. De même, il a fait savoir que la CCIM compte sur l’Etat et les maires des communes du district de Bamako pour identifier les sites de recasement éventuels en vue de réaliser les différents équipements marchands qui occupent 70% de leur mandature. Ainsi, la répartition des boutiques et les étals de ce marché sera faite par un tirage au sort pour les tous les déguerpis recensés afin de ne pas faire des frustrés, selon le représentant de la commission Ad hoc qui a été mise en place par la CCIM dès le début des opérations de déguerpissement. Par ailleurs, pour soutenir les actions de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Mali, le gouvernement a débloqué une subvention d’un milliards de FCFA y compris 15 mois de loyers pour permettre aux bénéficiaires du nouveau marché de ne pas payer de location pour les boutiques pendant cette période. Cela est valable pour tous les nouveaux marchés qui seront réalisés. Ousmane Baba Dramé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here