RACINE THIAM FACE A SES ETUDIANTS : « Arriver au sommet n’est pas facile, mais arriver au sommet doit être notre but. »

La cérémonie de sortie de promotion des étudiants en master de l’Institut supérieur de commerce (ISC Business School) a eu lieu le samedi dernier à l’hôtel de l’Amitié de Bamako, sous la houlette de Racine Thiam, Directeur général dudit institut. Cette promotion 2017 porte le nom de l’ancienne ministre Keyanne Wangari Muta Maathaï. La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs invités dont Mme Diarra Tiguida Guindo, Directrice générale d’Orabank-Mali. Bourse au Japon ISC Business School, bien plus que le savoir, est la clé de la réussite professionnelle. Cette grande école sise à Hamdalaye-Aci 2000 confirme sa place de leadership. Cet institut universitaire vient de mettre sur le marché une cinquantaine d’étudiants bourrés de talents. Dans son mot de bienvenue, le recteur de l’ISC, Cheick Mouctar Koné dira que cette cérémonie marquera la fin d’un parcours, celui académique et le début d’un autre celui de la vie professionnelle. « Donc bienvenue dans la mare aux crocodiles, mais nous sommes convaincus de vous avoir doté des outils appropriés pour réussir dans n’importe quelle condition et quelle que soit la contrée du monde. », a lâché le recteur Koné. En poursuivant, il dira qu’à l’ISC Business School, le but de la formation n’est pas seulement la connaissance mais l’action d’où l’introduction dans leurs cursus des programmes innovants à l’image de la culture générale, du développement professionnel, de la géopolitique, de la géostratégie et du leadership pour façonner voire créer de nouveaux leaders africains visionnaires et pragmatiques. « Nous avons l’habitude d’inviter en conférence ‘’Yes we can’’ des modeles afin d’inspirer nos étudiants dans le sens de cette action qui, j’espère, vous les récipiendaires, ferez une appropriation de cette action à l’image de votre marraine feue Wangari Muta Maathaï, écologiste, ancienne ministre et surtout première femme Africaine prix Nobel de la paix. », a-t-il ajouté. Comme modèle de réussite, il prendra exemple sur le parcours atypique de la marraine de la promotion Wangari, Mme Diarra Tiguida Guindo qui, à force de travail, de courage, d’abnégation et d’opiniâtreté, a pu se hisser à la tête d’un puissant groupe bancaire panafricain, Orabank-Mali. Pour terminer, au nom de l’administration et du corps professoral de son école, il a souhaité bonne chance à tous les récipiendaires. Après le recteur, ce fut au tour du promoteur, fondateur et directeur général de l’établissement, Racine Thiam de prendre la parole devant ses étudiants et ses invités à travers des témoignages et des conseils pratiques. « Quand on créait l’ISC, on partait d’une idée simple, celui que le savoir n’est pas suffisant dans ce monde, se charger en connaissances ou en compétences n’est pas suffisant. Il faut d’autres outils pour que nous puisons tirer notre épingle du jeu. Nous avons travaillé dans des entreprises et l’on sait ce qui se passe. Donc, nous n’allons pas former des cadres compétents, mais des guerriers. Arriver au sommet n’est pas facile, mais arriver au sommet doit être notre but. Moi, je dis que la clé de la réussite c’est la volonté, la volonté ! Rien que la volonté. Ce n’est pas ce parchemin que vous avez entre vos mains qui fera de vous les meilleurs de demain, ce ne sont pas les connaissances que vous avez qui feront de vous les meilleurs de demain. Mais c’est votre volonté inébranlable à être les meilleurs qui vous le fera. Dans tout ce que vous entreprenez, cherchez à être les premiers et les meilleurs. C’est ça qui vous mettra toujours devant. On vous a donné la connaissance, votre volonté fera le reste. Ce n’est pas la compétence qui compte mais la volonté. Soyez le N°1, c’est ce que veut l’ICS business School mes chers étudiants. Rien n’est impossible. Tout ce qui est entre la terre et le ciel vous est possible. » Au nom de l’ensemble des étudiants, leur porte-parole a remercié chaleureusement le corps professoral et l’ensemble de l’administration de l’ISC Business SCHOOL. Les temps forts de cette ont été la remise des attestations aux différents récipiendaires, l’hymne national exécuté par la fanfare de la garde nationale et la prestation du rappeur Mylmo N Sahel. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here