Trijeud-Mali et ses partenaires engagent un plaidoyer pour l’adoption d’un projet de loi sur la protection des défenseurs des droits de l’homme

La salle de conférence de la maison de partenariat a abritée la journée de concertation sur le projet de loi de protection des défenseurs des droits de l’homme. La cérémonie d’ouverture des travaux de cette journée de concertation était placée sous la présidence du ministre des droits de l’homme et de la reforme de l’Etat. cette journée de concertation a été organisée par la Tribune jeune pour le Droit au Mali (Trijeud-Mali), le Réseau des défenseurs des droits Humains (RDDH) en partenariat avec la Misahel. 25 organisations et association de la société civile ont pris part à cette journée de concertation. Ce projet de loi s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la commission africaine des droits de l’homme et des peuples et participe également de la mis en œuvre des activités de la politique nationale des droits de l’homme adoptée par le gouvernement en septembre 2017. La journée de concertation avait pour objectif de présenter le projet de loi relatif aux défenseurs des droits de l’homme et sensibiliser la société civile ledit projet en vue de leur implication effective dans un mouvement de plaidoyer pour son adoption. « Nous voulons que cet projet de loi passe a l’Assemblée Nationale » a Martelé Mme Bouaré Bintou Foune Samaké Cette journée permettra aussi d’avoir une meilleure connaissance du projet de loi des défenseurs des droits de l’homme, de produire des recommandations et de mettre en place un noyau d’acteurs de la société civile pour élaborer une strtegie de plaidoyer en vue de l’adoption du projet a l’Assemblée Nationale. A la fin des travaux des recommandations formuées par les participants seront remises au Réseau des défenseurs des droits Humains (RDDH) MS/aBamako.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here