Genre Post-Conflit: 27 stagiaires reçoivent leurs diplômes à l’EMP

Genre et OSP, le cadre juridique sur le Genre, la Résolution 1325 et Résolutions connexes, violences sur le Genre, lexique du Genre, l’intégration du Genre dans les travaux de l’EUTM, Genre et Conflits armés, Violences sexuelles liées aux conflits, conduite et discipline, Genre et Assistance Humanitaire, Genre et Consolidation de la Paix, ont été entre autres thèmes au centre d’une formation organisée par l’Ecole Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye. Le colonel Issa Coulibaly, accompagné par le représentant de l’Ambassade des Pays Bas, le représentant du PNUD, a procédé à la remise de diplômes à 27 stagiaires venus de différents pays Africains. C’était dans la salle de conférence de la dite Ecole le vendredi 13 octobre 2017. Du non stop peut-on dire à l’Ecole de maintien de la Paix Alioune Blondin Beye dans le domaine de la formation. Cette Ecole est devenue une référence en Afrique dans le domaine de formation de haut niveau pour les cadres Africains. Pour cette fois-ci, un stage a regroupé pendant cinq jours 25 stagiaires dont 17 femmes venant de différents Pays Africains. Il s’agit du Benin, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, la République Centrafricaine, le Gabon, la Guinée Conakry, le Niger, le Rwanda, le Togo et le Mali, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Congo Brazza, du Kenya, de la Mauritanie. Dans son intervention, la directrice du stage, le colonel Madame Rose Traoré, a fait savoir que les chercheurs ont montré que l’intégration du Genre nécessite la prise en compte d’un certains nombre d’éléments tels que l’élaboration d’un projet sur la compréhension des rapports Genre dans la société concernée ; la formulation d’un objectif de réduction des inégalités entre Femmes et Hommes, la remise en question des fonctionnements institutionnels, une démarche plus participative. Elle a salué ses instructeurs, à savoir le colonel Youssouf Diarra et M. Djeukam Michel pour leur professionnalisme et leurs expériences. Le représentant des stagiaires, le représentant des Pays Bas et du PNUD ont tour à tour intervenu pour saluer la qualité et les résultats issus des travaux de groupes des stagiaires. Pour sa part, le colonel Issa Coulibaly, représentant le directeur Général de l’EMP a salué le Japon dont le financement passe par le PNUD et les Pays Bas lequel participe également au financement de l’Ecole. Il dira que le Mali est le seul pays aujourd’hui à être du Conseil d’Administration de l’Ecole parce que le Mali finance à hauteur de plus de 300 millions de FCFA. Et, selon lui, tous les pays qui financent l’Ecole jusqu’à un certains niveau son membre de ce Conseil d’Administration. Il a donc invité les participants à encourager leurs pays respectifs à participer au financement de cette Ecole qui reste un joyau pour toute l’Afrique. Fakara Fainké Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here